Galeries photos

La Guinée, la Banque Mondiale et l’AFD signent un accord de financement

Publié le 02.04.2019 à 10h17

C’est la salle de conférence du Ministère de l’Economie et des Finances qui a servi de cadre pour cette cérémonie sous la présidence du ministre en charge de l’Economie et des Finances, Mamadi qui avait à ses côtés ses homologues du Plan et du Développement Economique, Hadja Mama Kanny Diallo et Dr Cheick Taliby Sylla de l’Energie et de l’Hydraulique. Du côté des partenaires, il y avait l’ambassadeur de France en Guinée, Jean-Marc GROSGURIN, la Directrice adjointe de l’AFD en Guinée et du représentant de la Banque Mondiale en Guinée, Rachidi B. Radji. Selon l’ambassadeur de France, le taux moyen d’accès à l’électricité demeure faible en Guinée. « 29% en 2017 et 18% si l’on retranche les branchements illégaux et les zones rurales ne sont desservies qu’à hauteur de 2%. Néanmoins, la production d’électricité connait un développement accéléré depuis quelques années et je tiens, au nom de la France, à saluer les efforts du Gouvernement guinéen en la matière. Comme nous le savons, en 2015, la centrale hydro-électrique de Kaléta a permis de doubler la production d’électricité portant la capacité installée totale à 593 MW en 2017.

Page 1 sur 212
Retour en haut