International › APA

Gambie: arrestation des policiers impliqués dans la fusillade de Faraba Banta

Trois policiers soupçonnés d’être impliqués dans le meurtre de trois manifestants au cours d’une confrontation sanglante, lundi dernier, entre des manifestants et un détachement de l’Unité d’intervention de la police (PIU) dans la ville minière gambienne de Faraba Banta ont été arrêtés, a annoncé mardi le Cabinet du président de la République.Toutefois, les noms des policiers arrêtés n’ont pas été communiqués.

Trois manifestants ont été abattus à Faraba Fanta, alors qu’ils manifestaient contre des opérations d’extraction de sable dans leur ville située à 50 km au Sud de la capitale, Banjul.

Plusieurs autres manifestants, dont un journaliste couvrant l’évènement ont été arrêtés, mais relâchés plus tard.

Les résidents de la ville disent que l’extraction de sable qui a commencé l’année dernière, menace la dégradation de l’environnement qui pourrait nuire aux terres agricoles dans cette communauté en grande partie agraire.

Depuis les troubles de lundi, le président Adama Barrow a donné une directive suspendant toutes les activités minières en Gambie jusqu’à nouvel ordre.


Le dirigeant gambien qui a appelé au calme, mardi matin, a visité l’hôpital Edward Francis à Banjul où certains manifestants et policiers blessés dans les affrontements sont admis.

Il a promis des enquêtes approfondies sur les événements de Faraba Banta.

Par ailleurs, l’Inspecteur général de la police a nié avoir ordonné à ses hommes d’utiliser des balles réelles pour faire face aux manifestants.

À LA UNE
Retour en haut