International › APA

Gambie : Le président Barrow participe à son premier sommet du Commonwealth

Le nouveau président de la Gambie, Adama Barrow a quitté mardi Banjul pour Londres (Royaume-Uni), où il doit prendre part pour la première fois à la réunion des Chefs d’Etats du Commonwealth (CHOGM).Le président Barrow, accompagné de la Première dame Fatou Bah-Barrow et d’une délégation de haut niveau composée de ministres, a quitté Banjul à 11 heures du matin.

La réunion des dirigeants des pays principalement anglophones qui se tient tous les deux ans est prévue du 16 au 20 avril 2018 sur le thème : « Vers un avenir commun ».

Lors de la réunion à Londres, la Gambie fera l’objet d’un panel spécial sur son retour au sein du Commonwealth, une organisation de 54 pays à laquelle Banjul était membre depuis son indépendance de la Grande-Bretagne en 1965.

En plus d’une rencontre avec la reine Elizabeth II pour un banquet officiel, le président Barrow saisira l’occasion pour exposer aux collègues du Commonwealth sa vision du développement économique en Gambie.


C’est la première visite de Barrow à l’ancienne puissance coloniale britannique depuis qu’il a été élu président en 2016 pour remplacer Yahya Jammeh.

La Gambie est revenue au Commonwealth en février dernier, cinq ans après que le prédécesseur de Barrow a annoncé que le pays quittait ce qu’il qualifiait d’institution néo-coloniale.

La rencontre d’une semaine rassemble des centaines de participants représentants divers gouvernements pour discuter de questions d’intérêt commun pour l’organisation et les citoyens des pays membres et pour définir les activités futures de l’institution commune.

À LA UNE
Retour en haut