International › APA

G’Bissau: l’armée appelée à la neutralité dans la crise politique

La Communauté des pays de langue portugaise (CPLP) a demandé à son tour, mardi, la neutralité des forces armées de la Guinée Bissau dans la crise post-électorale, après qu’elles ont fini d’occuper des cours et tribunaux du pays.« La CPLP appelle les forces armées républicaines à s’abstenir de toute action compromettant leur position neutre face aux conflits de nature politique », a souligné dans un communiqué l’organisation, au lendemain de l’appel de la Cedeao qui mettait en garde l’armée bissau-guinéenne contre toute ingérence politique.

Ce mardi, le bureau de la Cour suprême a déploré l’occupation, « pour des raisons inconnues », de ses locaux et de ceux de la Cour d’appel et du tribunal régional de Bissau par les forces de défense et de sécurité, empêchant ainsi leur fonctionnement normal.

Cette occupation militaire survient après que le président déclaré élu par la Commission nationale des élections (Cne), Umaro Sissoco Embaló, a limogé son le Premier ministre sortant, Aristides Gomes, pour nommer Nuno Nabiam, un de ses principaux alliés.

Ce dernier a d’ailleurs rendu public, lundi soir, son gouvernement composé de 32 membres, dont 18 ministres et 13 secrétaires d’État, à l’exception du ministre de la Santé Publique qui n’est pas encore nommé.

La CPLP a aussi appelé les acteurs politiques de ce pays lusophone à la « sérénité » pour éviter «des situations qui pourraient conduire à plus d’instabilité politique et de violence».

Elle a souligné l’importance de créer « des espaces et un environnement » afin que « des institutions civiles compétentes » puissent trouver « rapidement les solutions très définitives pour la paix et la stabilité politique ».

Par ailleurs, l’organisation promet de continuer de développer, en collaboration avec les autres membres du Groupe P5 (Nations Unies, Union africaine, Cedeao et Union européenne), les efforts pouvant contribuer « efficacement à résoudre la crise politique postélectorale, respectant la Constitution et les autres lois (de ce) pays » dont l’histoire a été marquée par de nombreux coups d’états militaires.

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut