Politique › Actualité

Grève des enseignants : Alpha Condé pas prêt à céder

Le bras de fer entre le gouvernement et le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) est loin de connaitre son épilogue. Alors qu’Aboubacar Soumah et ses pairs maintiennent le mot d’ordre de grève, le président de la République sort son plan B pour casser le mouvement de débrayage.

Lors du conseil des ministres tenu le jeudi 1er novembre, Alpha Condé a demandé aux autorités de l’Education scolaire d’intensifier la communication en direction des parents d’élèves.

Ce, nous apprend-on, afin de rassurer ces derniers et les encourager à amener leurs enfants dans les classes.


Le chef de l’Etat a donné des instructions fermes à l’administration pour donner à la population de larges informations sur les efforts considérables fournis ces dernières années par son régime pour améliorer les conditions de vie et de travail des enseignants guinéens.

À LA UNE
Retour en haut