Société › Education

Grogne des étudiants à l’ISSEG de Lambanyi

Rien ne va plus à l’Institut Supérieur des Sciences de l’Education de Guinée (ISSEG) situé au quartier Lambanyi dans la commune de Ratoma.

Pneus brulés, vitres cassées, portes bloquées…Les étudiants de l’ISSEG sont en colère ! Ils protestent contre le retard de paiement de leur bourse d’entretien. Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, les bâtiments sont pris à partie par des étudiants qui ont presque cassé toutes les vitres. Des pneus sont brûlés çà et là dans l’enceinte de ce temple du savoir alors que les portes et fenêtres de l’établissement, sont fermées pour empêcher le déroulement des cours a-t-on appris. Le portail de la rentrée principale également est fermé.


« Ça fait quatre mois que les étudiants ne sont pas payés. Ce matin, la paie devait commencer par groupe. Mais certains d’entre eux qui étaient mécontents d’avoir été exclu ont protesté. Ils sont mis à perturber la paie et les cours. Ils fermé les portes. Au moment où je vous parle, ils ont même brûlé des pneus dans la cours de l’université », a confié à notre rédaction un encadreur de l’ISSEG. C’est dans cet institut que les futurs enseignants sont formés. D’où l’incompréhension de certains par rapport aux agissements de ces étudiants qui sont appelés demain à éduquer. Pour l’heure, les manifestants agissent librement. Il y a aucune présence des forces de l’ordre.

À LA UNE
Retour en haut