Eco et Business › Energie

La Guinée et la Chine signent un accord dans le domaine de l’électricité

(c) droits réservés

La Guinée et la Chine ont signé un accord stratégique dans le domaine de l’électricité le vendredi 31 août 2018 en Chine. C’est le président guinéen Alpha Condé qui a présidé la cérémonie de  signature. L’idée consiste à améliorer la desserte énergétique en Guinée.  Le groupe « global énergie », spécialisé dans l’interconnexion énergétique va réaliser et superviser les travaux.

L’énergie est un secteur clé qui tient à cœur le président guinéen. C’est pourquoi, dans son discours de circonstance, Alpha Condé a tout d’abord salué les relations bilatérales entre la Guinée et la Chine.

« La Chine a toujours été un bon ami et partenaire de la Guinée. L’année prochaine nous fêterons les 60ans de cette coopération diplomatique entre la Guinée et la Chine. En effet, la Guinée a été le premier pays d’Afrique au sud du Sahara à entretenir des relations diplomatiques avec la Chine. La Guinée est très reconnaissante à la Chine pour son soutien de longue date et souhaite approfondir la coopération entre la Chine et l’Afrique, entre la Chine et la Guinée lors du forum de la coopération sino-africaine pour ouvrir  une nouvelle ère de développement gagnant-gagnant », a annoncé le président guinéen.

« Il faut affûter un travail gigantesque dans la conception de la coopération internationale, la planification, la recherche et la promotion des projets. Ces dernières années, Getco a renforcé les échanges et la coopération entre les pays tels que la Guinée, l’Égypte, l’Éthiopie et la RDC pour mener des études approfondis sur les conditions économiques, sociales, énergétiques et environnementales de l’Afrique. Tout cela afin d’apporter des solutions au développement durable en Afrique », a dit Alpha Condé avant de revenir sur les richesses de la Guinée.

« La Guinée est riche en ressources naturelles et dispose de réserves importantes de bauxite, de minerais de fer. La Guinée est également riche de produits halieutiques. Grâce à ces ressources énergétiques et minières abondantes, la Guinée a vigoureusement encouragé le processus d’industrialisation au cours des dernières années. Avec le soutien de la Chine la Guinée parviendra très prochainement à une autosuffisance en électricité. Dans un proche avenir la Guinée et les pays africains ouvriront une nouvelle ère de développement caractérisée par l’industrialisation, l’urbanisation l’intégration économique régionale ».


« La promotion de l’industrialisation de l’Afrique passe par un investissement abondant économique et durable en électricité.  À cette fin, nous avons engagé l’initiative africaine pour les énergies renouvelables après le cup21. Cette initiative vise à promouvoir la satisfaction des besoins en électricité. Plus de 600millions d’africains n’ont pas accès à l’énergie et sans énergie nous ne pourrons pas nous développer », rajoute-t-il.

Le président guinéen a regretté sur la migration des Africains vers l’extérieur. Une migration qui,  selon lui, est dû au fait que l’Afrique est un exportateur de matières premières.

« Aujourd’hui l’Afrique est en train de se vider de ses forces vives. Beaucoup de jeunes africains meurent dans la méditerranée. C’est une nouvelle forme d’esclavage. Aujourd’hui nous sommes face à la quatrième révolution industrielle. L’Afrique ne doit pas être en retard. Et nous ne pouvons pas maîtriser cette 4eme révolution sans l’énergie, c’est pourquoi l’industrialisation de l’Afrique est indispensable. L’Afrique regorge de ressources agricoles et minières mais elle a été condamnée  par la colonisation à être exportateur des matières premières et de recevoir des produits finis produits en occident. Si nous voulons que l’Afrique soit l’avenir du monde,  il faut renverser cela et que l’Afrique transforme ses matières premières agricoles ».

À LA UNE
Retour en haut