Politique › Sécurité

Guinée: des gendarmes accusés d’homicide sur une jeune

Une patrouille de gendarmerie (c) Droits réservés

Un jeune du nom d’Amadou Oury Bah, la vingtaine, a reçu une balle avant de succomber à sa blessure lors d’une patrouille de gendarmes qui a mal tourné dans la nuit du lundi 07 au 08 octobre, à Sonfonia-gare 2, dans le secteur Hafia 1.

 

La victime a trouvé la mort lors d’une patrouille nocturne de la gendarmerie. Selon une source, trois gendarmes voulaient procéder à l’arrestation de jeunes quand un d’entre eux a été blessé par balle, avant de succomber à ses blessures peu de temps après dans un centre médical où il a été admis d’urgence.

 

L’annonce de la mort d’Amadou Oury Bah,  dans les environs de 23h, a suscité la colère des jeunes du quartier qui ont fait usage de jets de pierres pour manifester leur colère devant le poste de gendarmerie, récemment installé dans la localité.

 

Une autre source rapporte que les habitants de ce quartier ont dormi la peur dans le ventre.

 

Des heurts ont été signalés ce mardi sur les lieux. Des gendarmes, appelés en renfort, ont tiré des bombes lacrymogènes pour dispersaient les manifestaient qui réclamaient  justice pour la victime.


À LA UNE

Retour en haut