Société › Actualité

Guinée : deux morts dans des violences à Conakry

Deux  morts dans deux circonstances différentes ce mardi 30 octobre 2018 dans le quartier Koloma1, en banlieue de Conakry.

Le premier Mamadou Cellou Noussy Diallo a été mortellement touché par balles  à l’occasion de la marche de l’opposition. Le second Moussa Sow accusé de vol de téléphone, a lui été battu à mort par des jeunes d’une même maison. Les deux familles éplorées,  réclament justice.

Mamadou Cellou Noussy Diallo est tombé sous les balles des forces de l’ordre, soutiennent ses parents. Ce mercredi 31 octobre, à la famille mortuaire à Dare-Salam, l’heure est aux recueillements. Amis et connaissances se sont mobilisés pour les salutations d’usages. Pendant que la famille éplorée pleure son  parent, l’opposition elle rallonge sa lite de morts et compte désormais 98 victimes, depuis le 2011.

Cellou Noussy était marié et père de deux (2) enfants. Le grand frère du chauffeur de 30 ans, revient sur les circonstances du drame :

’’ C’est un chauffeur qui roule entre Labé et Conakry. Le mardi matin il a embarqué des passagers pour la capitale. Il les a fait descendre à Bambeto à 15 heures. En suite il est sorti réclamer son transport. Arrivé en face de la Pharmacie Diaguissa, il a été fauché par une balle venant des forces de l’ordre. Le malheur est qu’il ne savait même pas qu’il y avait de manifestation. C’est vraiment triste‘’, soutien Alhassane Diallo

Certains membres de la famille Noussy, disent avoir appris la triste nouvelle sur les réseaux sociaux. Ils se sont immédiatement rendus à la morgue, où la confirmation ne s’est pas fait attendre : ‘’ arrivé à Ignace Deen, on m’a introduit dans la morgue. J’ai tiré le coffre et j’ai trouvé que c’est effectivement mon oncle. Il était mort et j’ai ensuite alerté la famille’’, témoigne dans la douleur El Hadj Mamadou Samba Diallo, neveu de la victime.

Le deuxième cas de mort s’est produit le même jour dans le même quartier Koloma1. Il s’agit de Moussa SOW, 15 ans, élève de la 7ème année. Il est mort bastonné par des jeunes, pour avoir volé dit-on un téléphone :

‘’ Mon jeune frère a été battu à cause d’un téléphone. Comme ils sont plus forts que lui, ils l’ont attaché et frappé à mort. Je connais les auteurs du crime. Nous l’avons su le matin quand il était trop tard. Son  coup était cassé. La famille va porter plainte’’ affirme en larmes Aminata Barry, grande sœur de Moussa.

Les deux corps sont à la morgue d’Ignace Deen et le programme des obsèques n’est  pas encore connu. Les familles des deux victimes réclament toutes, justice.

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut