Santé › Actualité

Guinée: le ministre de la Santé visite quelques districts sanitaires des communes rurales de la préfecture de Nzérekoré.

Accompagné du Directeur National des Etablissements hospitaliers et de l’hygiène Sanitaire Dr Aboubacar Conté, le Ministre Edouard Niankoye Lama a visité le Centre Médical chirurgical de la Commune Rurale de Koulé, le Centre de Santé de Samoé et celui de la commune Rurale de Soulouta.

Le Ministre de tutelle a initié cette visite pour évaluer l’état de fonctionnement des structures , Connaître les acquis et identiier les insuffisances en vue d’apporter des solutions aux problèmes qui entravent le fonctionnement correct des structures Sanitaires.

Les chefs des structures concernées ont tout à tour remercié le gouvernement et les partenaires pour leur appui en faveur du renforcement des capacités d’intervention de leurs structures dans la lutte contre la maladie et dans l’amélioration de la qualité des services de soins offerts aux populations.

Ils ont par ailleurs passé au peigne fin, les difficultés majeures qui enfreinent au fonctionnement correct de leurs structures Sanitaires.

-L’ insuffisance du personnel, le manque de subvention, d’équipements, rupture de Medicaments essentiels par endroit ont été signalés.

Le centre Médical Chirurgical de Koulé distant de 42 km de la commune Urbaine de Nzérékoré mène des activités de prise en charge des pathologies médicales et chururgicales.Le centre reçoit dès fois des patients référés à partir des centres de Santé périphériques pour bénéficier des soins de l’Etablissement . Doté d’une capacité d’accueil de 35 lits, le Centre dispose de 26 agents toutes catégories confondues et comprend des services de chirurgie, de Médecine générale , de pédiatrie, de maternité et de services d’Urgences médico chirurgicales.

Grâce à l’appui du gouvernement et des partenaires, notamment Plan guinée, le centre dispose d’un centre de dépistage et de prise en charge des malades de la tuberculose et des personnes vivant avec le VIH Sida.
La mission a saisi l’opportunité pour visiter le chantier en voie de construction dans l’enceinte dudit centre , fruit de l’excellence des rapports de coopération entre le gouvernement guinéen et les partenaires au Développement.L’infrastructure est réalisée par le Projet d’appui à la Santé ( PASA) sur financement de l’Union Européenne. Elle comportera , selon le chef du centre ,un plateau tehnique,des bâtiments administratifs et 3 autres bâtiments pour servir de logement aux travailleurs.

Au centre de Santé de Samoé , des progrès sont enregistrés dans la réduction de la mortalité maternelle et infantile, des performances que le chef du centre de Santé met à l’actif de l’appui apporté par le gouvernement et ses partenaires, dans la région.


En dépit de cet acquis, le chef du centre a attiré l’attention de la mission sur la persistance de certaines pathologies comme le paludisme, l’onchocercose qui en dépit des efforts fournis par les programmes concernés demeurent encore, un réel problème de santé pour la communauté. Il a fait état de certaines insuffisances tel que le manque de latrines appropriées, le manque de motos pour la référence des femmes en travail en direction de l’hôpital Régional qui constitue un véritable casse tête et restent des défis à relever

Le Ministre Lama et sa suite ont ensuite visité le centre de Santé de Soulouta .La population massivement mobilisée a exprimé sa reconnaissance au président de la République, professeur Alpha Condé pour les efforts fournis dans l’amélioration de la qualité de la prise en charge de la Santé de communautés.

Le centre a été rénové par le projet PASA et comprend un bâtiment de tri des malades, une maternité, un logement pour le chef du centre, un autre logement pour la sage femme, quatre latrines plus un incinérateur construit par l’ONG Terre des hommes.Des activités de vaccination des enfants de O à 11mois sont réalisées ainsi que le suivi des femmes en grossesse jusqu’à l’accouchement y compris des activités de PTME.

-Le manque de lits dans la salle des accouchées et de travail , l’usure de la moto pour la stratégie avancée, la rupture de certaines molécules essentielles ont été aussi notifiés et des doléances posées pour corriger les insuffisances.

Le Ministre d’Etat a pris l’engagement de satisfaire les besoins de lits et de fournitures de petits matériels. Pour ce qui est du déploiement du personnel pour combler le déficit, il a annoncé le recrutement de 4.000 agents de Santé par la Fonction publique en 2019 et informé des nouvelles mesures envisagées par son département, pour fidéliser les agents à leur poste de travail.

Il a par ailleurs invité le personnel à s’inscrire dans la dynamique du respect de l’éthique et de la déontologie médicale.

 

À LA UNE
Retour en haut