International › APA

Guinée : le président de la CENI prône le « fair-play politique»

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de Guinée, Me Salif Kébé, a invité la classe politique à faire preuve de « fair-play politique » et de « sens des responsabilités ».« Une élection est une compétition, pas la guerre, ni la vengeance. La Guinée a besoin de paix pour assurer son développement et de stabilité pour faire asseoir sa démocratie, a souligné Me Kébé dans une allocution prononcée vendredi soir à Conakry.

« Chacun doit jouer sa partition pour l’intérêt général », a-t-il ajouté, faisait allusion aux violences postélectorales qui ont éclaté dans trois villes du pays et ont provoqué la mort de sept personnes à Conakry, Kindia et Dinguiraye.

Me Kébé a rappelé que l’institution qu’il dirige a reçu pour l’heure 263 procès- verbaux (PV) sur les 342 que compte le pays.


« La CENI ne dispose pas encore de la totalité des résultats des procès- verbaux du scrutin communal. Certains résultats ne sont pas encore parvenus à notre commission de totalisation des votes ici à la CENI. D’autres procès- verbaux font l’objet de contentieux devant le juge dans les circonscrirons », a- t- il souligné.

Il est impératif, a prévenu le président de l’institution électorale, que les juridictions statuent et vident le contentieux avant la procédure de proclamation finale.

À LA UNE
Retour en haut