Eco et Business › Ressources minières

Guinée: l’exploitation minière perturbée par les manifestations

(c) droits réservés

Les protestations  contre les résultats des élections locales organisées le 04 février en Guinée se sont étendues aux villes minières de Boke et de Kamsar, perturbant les livraisons de bauxite – le minerai d’aluminium qui est essentiel à l’économie du pays.

Les manifestants de l’opposition ont bloqué les routes avec des pneus en feu et la police a riposté avec des gaz lacrymogènes et des matraques.

L’opposition affirme que les élections du mois dernier ont été truquées et exigent que les résultats soient publiés, rapporte l’agence Reuters. Il y a maintenant une colère grandissante avec le gouvernement.

Ces élection devraient avoir lieu il y a huit ans, mais elles avaient  été retardées en raison du manque de financement, de querelles politiques et de l’éclosion de la maladie mortelle d’Ebola.

Lundi, des milliers de femmes ont mené des manifestations dans la capitale Conakry et dans d’autres villes pour reclaper le retour des classes après plusieurs semaines d’arrêt en raison d’une grève des enseignants non résolue.

« Nos bateaux sont bloqués et attendent d’être chargés« , a déclaré à Reuters le directeur de la Société Minière de Boke, l’une des plus grandes compagnies minières de Guinée.

Frédéric Bouzigues a ajouté que la situation causait des pertes.

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut