International › APA

Guinée-scrutin : Des échauffourées enregistrées par endroits

Des affrontements ont éclaté ce dimanche à Conakry entre forces de l’ordre et de jeunes manifestants, lors du double scrutin référendaire et législatif en Guinée.Les Guinéens sont appelés aux urnes pour élire une nouvelle Assemblée nationale, mais aussi se prononcer sur le réferendum constitutionnel.

En haute banlieue, la route Leprince est quasi déserte, aucun bureau de vote n’est visible entre les quartiers Bambéto-Cimenterie, en passant par Cosa et Wanindara. Dans ces endroits, les matériels de vote ont été brûlés et des accrochages sont enregistrés entre manifestants et forces de l’ordre.

A Kountia dans la commune de Dubréka, des manifestants qui avaient commencé à attaquer des bureaux de vote ont vite été maitrisés par les agents de sécurité. 

Rencontré à quelques mètres de chez lui, Michel Kamano accepte de raconter sa mésaventure.

« On avait commencé à voter. Des jeunes ont commencé à nous jeter des pierres. Mais la police a pu lesmaitriser à coups de gaz lacrymogène. Il y a eu plusieurs arrestations. Je rentre à la maison, je vais attendre un peu, voir si l’atmosphère change, je vais revenir pour voter », a confié cet électeur.

Il faut noter également que jusque tard la nuit du samedi, des échauffourées se sont poursuivies dans les quartiers fiefs de l’opposition, faisant un mort et plusieurs blessés, mais aussi plusieurs écoles devant abriter des bureaux de vote ont été incendiées.

Du centre-ville (Kaloum) à Entang en passant par l’autoroute Fidèle Castro, l’on note toutefois une affluence des électeurs dans quelques bureaux de vote.

Cependant, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC) appelle à empêcher la tenue de ce double scrutin.
Par ailleurs, l’internet connait des perturbations. Les réseaux sociaux, eux, sont déjà coupés.

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut