Société › Religion

HADJ 2018: Le dernier convoi de pèlerins guinéens est arrivé à Conakry

Plus de 200 pèlerins qui constituaient la vague de pèlerins guinéens sont arrivés ce mardi 25 septembre 2018 à Conakry. Leur avion a atterri peu après 8 heures de la matinée.

«  Grâce à Dieu, le dernier convoi est arrivé ce matin à Conakry. Tout s’est bien passé en ce qui concerne l’exécution des rites du pèlerinage », a déclaré El hadj Abdoul Jamal, Secrétaire général aux Affaires religieuses.

Ces derniers, des rumeurs avaient fait état de nombreux pèlerins guinéens qui, faute de logement,  passaient la nuit à la belle étoile. Ce que dément El hadj Alhassane Fofana,  un des pèlerins.

«On n’a jamais été délogés de nos lieux de résidence, et la nourriture n’a jamais manqué », a-t-il témoigné.

Selon  Ansoumane Condé, ministre d’Etat et Président de la commission  nationale d’appui à l’organisation du pèlerinage,  les rumeurs sur le mauvais traitement des pèlerins n’étaient pas fondées.

«  Quand vous arrivez à la Mecque, certains tombent malades là-bas, mais ils sont tout de suite hospitalisés. D’autres s’égarent dans la circulation, d’autres encore perdent même leurs passeports.  C’est le dernier convoi qui ramasse tous ces gens pour rentrer.  C’est pour cela que tout le monde n’a pas pu être à Conakry depuis le 21 septembre. A notre demande, on a décalé de 72 heures l’arrivée du dernier convoi pour nous permettre de remplir les formalités pour ceux qui étaient en situation difficile, d’aller négocier avec les médecins  pour les malades qui étaient  à l’hôpital. Aucun pèlerin n’a passé la nuit dehors », a-t-il expliqué.

Toutefois, il a indiqué que des leçons sont à tirer de ce pèlerinage.


À LA UNE

Retour en haut