Société › Actualité

La hausse des prix du carburant entraine une hausse de prix de transport

Depuis le 1er Juillet dernier le prix du carburant est passé de 8000 à 10.000 GNF ce qui a automatiquement entrainé des réajustements des tarifs de transport

A la suite de l’augmentation du litre de carburant à 10.000GNF, soit une hausse de 25%, le ministère des transports a décidé de revoir les tarifs de transport à l’intérieur de Conakry. C’est ainsi que le ministère des transports va inviter par courrier les différentes associations syndicales de transport à une réunion. Cette rencontre avait pour but de revoir la grille tarifaire de transport de personne à l’intérieur de Conakry, par rapport au nouveau prix du litre de Carburant.

« La Fédération Syndicale Professionnelle des Transports et Mécanique Générale », va briller par son absence. Seule « l’Union Nationale des transporteurs Routier de Guinée a répondu à l’appel ». « L’absence des syndicats n’a pas ainsi permis la tenue de la réunion » dévoile  le communiqué signé par le Directeur National des transports Terrestres et le président de l’Union nationale des Transporteurs routiers de Guinée. Le ministère des transports a alors décidé de reconduire  les mêmes prix de transport qu’en 2014 lorsque le litre du carburant coûtait 10.000 GNF. Ces prix de transport de personne de 2014, avaient été arrêtés d’un commun accord avec les syndicats de transport et les transporteurs.


Le Gouvernement guinéen a revu à la hausse depuis le premier 1er juillet  dernier les prix des produits pétroliers. Cette mesure impopulaire est largement commentée en Guinée. La société civile, les syndicats continuent de se mobiliser à travers des marches et manifestations à Conakry et dans les villes environnantes, pour pousser le Gouvernement à revoir à la baisse le prix carburant.

À LA UNE
Retour en haut