Politique › Justice

Ibrahima.Sory Camara de Dabondy liberé ce vendredi

Le communicant de l’UFDG Ibrahima Sory Camara, est sorti de la maison centrale dans la matinée de ce vendredi 23 novembre 2018

Arrêté le 22 mars 2018, Ibrahima Sory Camara a été jugé et condamné en instance à 18 mois de prison ferme.

Après interjection d’appel à la cour d’appel de Conakry, l’opposant a été condamné à huit mois d’emprisonnement ferme  le 25 octobre dernier pour « diffamation et injure contre le Chef de l’Etat  et d’incitation à la haine et à la violence à travers une vidéo qu’il avait publié sur les réseaux sociaux» par la Cour d’appel.


Il lui restait donc 21 jours de prison. Ce vendredi 23 novembre, il est sortie de sa cellule et a rejoint sa famille politique et biologique en compagnie de son avocat maître Salifou Béavogui

À LA UNE
Retour en haut