Bras cassé ‘’attaqué’’ : ‘’on m’accuse d’avoir chanté alakhatan n’fari. Ce qui est faux’’

Pas d'image

L’artiste Abdoulaye Camara ‘’Bras Cassé’’, auteur du morceau fétiche lors de la présidentielle de 2010 ‘’Alpha Bamba n’fari’’ dit avoir été victime hier nuit aux environs de 20heures d’une violente attaque de la part d’une trentaine d’hommes en uniformes à Mangata, dans la sous-préfecture de Wonkifong, dans Coyah. Selon l’artiste, ceux qui lui ont rendu visite voulaient le tuer. « Il sont venus chez moi. Ils ont voulu me tuer. Je ne vis ici qu’avec ma famille. Je n’ai aucun locataire avec moi ici. Ils disent que j’ai chanté alakhatan fari. C’est faux et archi faux. Moi je suis un baga, je ne ravale pas une vomissure. J’ai soutenu Alpha Condé et je ne reviens plus là-dessus. A Conakry, on avait voulu me tuer, j’ai quitté je suis venu à Mangata. Et ici encore on veut m’achever », déplore-t-il. Poursuivant, il déclare avoir informé le préfet de Coyah qui lui a dit que les assaillants ont été arrêtés mais que « ceux-ci étaient à la recherche d’un bandit de grand chemin qui habiterait chez lui ».


À LA UNE
Retour en haut