L’info en continu

    • lundi 12 juillet
    • Affaire Elhadj Doura: le nommé Siré Sow encore absent à l’audience, le parquet invoque une question de sécurité

      - 16h20

      Comme annoncé, cette énième audience dans l’affaire de l’assassinat d’Elhadj Abdourahmane dit Elhadj Doura se poursuit au Tribunal de Première Instance de Dixinn. Idrissa Diallo alias Vodafone poursuivi pour ‘‘recel’’ a été le, premier prévenu à comparaître.

      Pendant ses près de trois heures d’explication, il a aussi cité le nommé Thierno Siré Sow dit Cams qui était attendu ce lundi 12 juillet mais qui a encore brillé par son absence.

    • La SMB organise l’examen médical annuel 2021 pour tous ses employés

      - 12h07

      Dans le cadre de son programme de Prévoyance Santé, la SMB a organisé du 6 au 11 juillet l’examen médical annuel de l’ensemble de ses employés avec l’appui de nombreux médecins issus du corps médical guinéen. Cet examen médical permet d’interroger le salarié sur son état de santé mais également de l’informer sur les risques éventuels auxquels l’expose son poste de travail.

    • Baffoe Camara en guerre contre les surcharges routières

      - 12h05

      La direction générale de la police nationale s’active sur le terrain intensifie pour mettre un terme aux surcharges des gros porteurs. En l’espace d’une semaine, trois (3) camions ont été interceptés dans la circulation. Pour régler le problème à la source, le patron de la police nationale s’est rendu ce week-end au parc conteneur de Burkina à Kaloum, lieu de départ des engins mis en cause.

    • Dalein à ceux qui appellent à la paix : ‘’Qu’ils disent au tyran de liberer les prisonniers politiques’’

      - 12h03

      Le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a appelé samedi les bonnes volontés,  éprises de paix  et de quiétude, à dire à Alpha Condé de libérer les opposants du 3e mandat incarcérés depuis des mois en prison. 

      Cellou Dalein Diallo a de nouveau attiré l’attention du peuple de Guinée sur ce qu’il qualifie d’injustice du pouvoir contre l’UFDG et ses collaborateurs.

    • CAN 2025 : des investisseurs égyptiens chez Kassory Fofana

      - 12h02

      Retenue par la Confédération africaine de football comme pays organisateur de l’édition 2025 de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), la Guinée fait face à un manque d’infrastructures sportives, hôtelières et routières. Pour inverser la tendance, un groupe d’investisseurs égyptiens a rencontré ce week-end le Premier ministre.  

      Face à Ibrahima Kassory Fofana, le groupe Arab Contractors annonce sa volonté de s’impliquer dans la construction d’infrastructures sportives et hôtelières en Guinée.

    • Un jeune de Bambeto perd l’usage de ses parties génitales après avoir été bastonné par son patron nigérian

      - 11h56

      En 2016, la vie de Mamadou Pathé Bambeto, 25 ans, a basculé d’un seul coup. Assistant vendeur dans une boutique à Madina, il a été tabassé par son patron qui le soupçonne de lui avoir soutiré de l’argent. Le diagnostic des médecins après avoir reçu un violent coup de pied dans ses bijoux de famille, révèle que le jeune homme ne peut pas concevoir d’enfants.

    • Affaire Elhadj Doura : Siré Sow encore attendu ce lundi au tribunal de Dixinn

      - 10h23

      Les débats dans l’affaire de l’assassinat d’Elhadj Abdourahmane Diallo dit Elhadj Doura vont se poursuivre ce lundi 12 juillet 2021 au Tribunal de Première Instance (TPI) de Dixinn (Conakry2).

      Au passage du troisième prévenu qui se dit étudiant, le nom de Thierno Siré Sow qui serait le frère de ce dernier, a encore été cité dans cette affaire d’enlèvement, séquestration, association malfaiteurs, recèle, blanchiment des capitaux. Le dossier a donc été renvoyé pour sa comparution.

      S’il répond cette fois-ci, puisque ce n’est la première fois qu’il est cité mais ne répond pas à la convocation, Thierno Siré Sow dira le rôle qu’il a joué dans cette affaire.

    • Banques et Assurances: l’APB et la FESABAG s’accordent sur une nouvelle convention collective

      - 10h16

      La menace de grève dans le secteur des banques, assurances et microfinances ne sera plus mise à exécution. A l’issue de quatre jours d’intenses négociations sous l’égide de la BCRG (banque centrale de la république de Guinée), en effet,  l’APB (association des professionnels des banques) et la FESABAG (fédération syndicale autonome des banques et assurances de Guinée) sont parvenues à la signature d’une nouvelle convention collective au profit du travailleurs du secteur.

      « La Banque Centrale n’attend pas avant qu’il ne soit trop tard, pour trouver la solution. Bref, ce soir, le gouverneur et son 2ème Vice-Gouverneur, M. Baidy Aribot ont pris leur bourdon de pèlerin, l’accord est trouvé, merci à vous », a écrit sur Facebook, un proche du 2ème Vice-Gouverneur de la BCRG.

    • La mère adoptive de Ismaël Condé alerte Alpha Condé: « libère mon enfant pour ne pas que je meure »

      - 10h15

      Ismaël Condé, vice-maire et responsable de l’UFDG a été condamné à trois ans quatre mois de prison par le tribunal de Mafanco. Présente à la proclamation de ce verdict, Saran Kouyaté, la marâtre qui a pris la place de la maman de Ismaël Condé depuis le décès de la mère biologique de ce dernier, a souligné que si son fils fait des erreurs, le président peut bien le corriger mais il ne doit pas l’emprisonner si longtemps.

      « Je m’appelle Saran Kouyaté. Ismaël est mon fils. La maman d’Ismaël est décédée. Sa maman est peule. Sa maman a aimé Alpha Condé sans mélanger à la politique. Qu’elle n’aime personne si ce n’est qu’Alpha. Son père et moi aussi. Si mon fils est dans une erreur qu’Alpha condé le corrige et me le rend. Je ne m’attendais pas à ce qu’il fasse autant de temps. Et c’est son fils aussi. Qu’il le pardonne à cause de Dieu et qu’il libère mon fils. Nous l’avons aimé »

    • Guinée: Alpha Condé menace certains commerçants et annonce des «mesures très rigoureuses»

      - 10h12

      Après le ministre du Budget, qui dénonçait des sociétés du secteur privé en Guinée qui « ne veulent pas payer l’impôt » lors du débat d’orientation budgétaire à l’Assemblée nationale, c’est au tour le chef de l’Etat de s’en prendre à des commerçants. Alpha Condé, lors d’une cérémonie en début de semaine au palais présidentiel en présence du Premier ministre et de responsables de l’administration fiscale, a déploré «beaucoup de fantaisie au niveau des commerçants, les prix changent selon tel commerçant ou tel autre».

      «Nous savons qu’il y a des commerçants qui ont des chiffres d’affaires deux ou trois fois plus importants que le secteur informel, mais qui ne paient pas (l’impôt). Il est évident que les travaux que nous allons faire, que ces gens sachent qu’ils seront taxés de façon extrêmement dure sauf s’ils se formalisent. Donc, nous devons prendre des mesures très rigoureuses», a averti le président Alpha Condé dans un discours partiellement retranscrit pas nos confrères d’Africaguinee.

    • Cellou Dalein annonce la reprise des manifestations de rue

      - 10h08

      Lors de l’assemblée générale virtuelle tenue ce samedi 10 juillet, le président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a annoncé que le bureau politique de son parti est favorable à la reprise des manifestations. Cellou Dalein Diallo affirme que les protestations de rue reprendront dès après les examens nationaux.

      Le présider de l’UFDG indique que son parti a épuisé tous les recours possibles contre ce qu’il qualifie d’injustice dont sont victime ses cadres.

    • vendredi 09 juillet
    • L’Union européenne promet d’accompagner Alpha Condé : ‘’Nous nous trouverons toujours à vos côtés…’’

      - 15h27

      Le président Alpha Condé peut continuer à compter sur le soutien de l’Union européenne (UE). Mercredi, lors de la présentation du Système d’administration fiscale guinéenne (SAFIG), nouvel outil d’interconnexion entre la direction générale des impôts, la direction générale des douanes et du Guichet unique du commerce extérieur, l’ambassadeur de l’UE a réaffirmé la détermination de son institution à apporter son appui à l’administration guinéenne.

      Josep Coll a salué les ‘’avancées’’ enregistrées en Guinée depuis l’avènement d’Alpha Condé au pouvoir. ‘’S’il n’y avait pas une volonté politique de faire avancer les reformes, peut-être que cette rencontre n’aurait jamais eu lieu. C’est le moment de vous féliciter.

      Il rassure Alpha Condé que ‘’nous nous trouverons toujours à vos côtés pour appuyer les démarches salutaires pour la nation guinéenne’’.

    • Prière en Maninka: Nanfo Diaby définitivement débouté en Guinée, son avocat se tourne à l’international

      - 15h21

      La Cour Suprême de Guinée a rejeté le jeudi 8 juillet 2021, la requête de Ismaël Nanfo Diaby contre la décision de la ligue islamique nationale qui lui interdit de diriger la prière sur toute l’étendue du territoire guinéen.

      La juridiction a tout de même promis d’examiner le dossier au fond, les prochaines semaines. Mais pour l’avocat de la défense, cette décision rendue par la Cour est « un signe prémonitoire du fait que cette requête ait été rejeté alors qu’elle n’était pas rejetable ». « Elle est bien fondée au moment où je vous parle mon client est en prison à Kankan sur la base de cette décision. C’est un signe que le reste ne va pas prospérer », a-t-il réagi juste après la sentence.

      Toutefois, maître Salifou Béavogui ne baisse pas les bras. Il compte saisir les juridictions internationales pour obtenir gain de cause.

    • Enseignement technique et professionnel-Examens de sortie 2021: plus de 22 milles candidats répartis sur 65 centres

      - 15h16

      Le lancement officiel des examens de sortie des écoles techniques et professionnelles a eu lieu ce vendredi 9 juillet 2021 à Conakry.

      En l’absence de la ministre de l’Enseignement technique et de la Promotion de l’emploi, c’est Michel Koïvogui, secrétaire général du département qui a lancé les premières épreuves pratiques.

    • Marché Madina: des femmes en colère contre le bureau de l’administrateur

      - 15h15

      Des femmes du marché Madina, secteur Niger ont assiégé le bureau de l’administrateur de ce marché ce vendredi 9 juillet 2021.

      Selon les s informations reçues sur place, ces protestataires réclament le retour de l’ancien administrateur du marché.

      Cet administrateur du marché, dit-on, aurait reçu l’argent des femmes pour la construction d’un hangar qu’on les empêche d’occuper.

      C’est donc pour tirer tout cela au clair que les femmes exigent du bureau de l’administration du marché, le retour de l’ancien administrateur.

    • Elie Kamano arrive avec un nouvel album « WAKANDA LÉGEND »

      - 12h09

      Le reggae man reconverti en homme politique a fait cette annonce après le procès qui l’oppose à Super V, ancien président de la FEGUIFOOT, le mercredi 7 juillet.

      Sur sa page facebook, Elie Kamano a laissé lire ceci : « Lancement officiel en conférence de presse du dernier Al-bombe de 10 TITRES du Maréchal Élie Kamano le samedi 07 Août 2021 intitulé WAKANDA LÉGEND… »

    • Alpha Condé ordonne à la ministre des TP de trouver des ‘’solutions innovantes’’ pour accroitre la dureté des routes

      - 12h03

      En conseil des ministres jeudi, le président de la République, Alpha Condé, a donné une série d’instructions à la patronne du département des Travaux publics, Kadiatou Emilie Diaby.

      Le chef de l’Etat a instruit la ministre en charge des Travaux Publics de s’assurer que les opérations de curage des caniveaux en cours dans la capitale sont confiées prioritairement dans chaque quartier aux jeunes y résidant.

      Dans le même ordre d’idées, selon le compte-rendu du conseil des ministres, il lui a été demandé par le président de la République de prendre des dispositions urgentes en vue de sceller les caniveaux de la voirie urbaine de Conakry.

    • Ismaël Condé condamné à plus de 3 ans de prison : ‘’C’est parce qu’il a décidé de soutenir l’alternance’’, selon son avocat

      - 12h00

      Le premier adjoint au maire de Matam a été reconnu coupable par le tribunal de première instance de Mafanco pour des faits d’offense au chef de l’Etat. Son procès très médiatisé a connu son épilogue jeudi en présence de ses avocats qui ont décidé d’interjeter appel.

      L’avocat affirme qu’une fois de plus, ‘’l’histoire vient de nous donner raison, le droit et la justice viennent de nous donner raison (…). Nous en tirerons toutes les conséquences qui s’imposent notamment la calomnie et la diffamation dont il a été victime et qui l’a amené en prison’’.

      ‘’Étant en prison, on a essayé de phagocyter une autre infraction en disant qu’il a offensé le chef de l’Etat. Donc la volonté était manifeste de continuer à le nuire et à le garder. Son crime, c’est tout simplement parce qu’il a décidé de soutenir l’alternance’’, ajoute-t-il.

    • Aboubacar Soumah fait la morale au ministre Bano Barry : ‘’Ça ne sert à rien de pleurer’’

      - 11h57

      Le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation n’a pu retenir ses larmes récemment quand il lui a été demandé de parler des enseignants guinéens. Le secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) indique à Amadou Bano Barry que se mettre à pleurer ne changera pas la situation des professionnels de l’éducation.

      Aboubacar Soumah estime que le ministre Bano Barry fait partie des personnes qui ont saboté la grève des enseignants l’année dernière.

    • jeudi 08 juillet
    • Ismaël Condé demande pardon à Alpha Condé : ‘’Je me repends en vous présentant mes sincères excuses’’

      - 12h08

      Reconnu coupable et condamné à plus de 3 ans de prison ferme pour des faits d’offenses sur la personne du président de la République, le numéro 2 de la mairie de Matam, Ismaël Condé, n’a pas mis du temps pour se confondre en excuses.

      Il a mis l’occasion à profit pour lancer un appel au président de la République. ‘’Excellence Monsieur le président de la République, si par mes publications sur les réseaux sociaux, il m’est arrivé de vous offenser et injurier, sachez que ce n’était nullement pas l’expression d’une volonté manifeste’’, professe-t-il.

      ‘’Je me repends, mettez ça dans le cadre d’une faute de jeunesse. Je me repends en vous présentant mes sincères excuses pour les injures et offenses’’, ajoute-t-il, précisant que ‘’je me remets à la décision de mes avocats pour donner une suite à ce procès qui devient quand même hautement politique’’.

    • Urgent-TPI de Mafanco: Ismaël Condé condamné à une lourde peine

      - 11h12

      Après avoir été acquitté dans l’affaire d’escroquerie, sans surpris, Ismaël Condé responsable de l’UFDG, principal parti de l’opposition, vient d’être condamné à trois (3) ans, quatre (4) mois de prison ferme et au payement d’une amande 30 millions de francs guinéens par le Tribunal de Première Instance (TPI) de Mafanco (Conakry3).

      Par ailleurs premier vice-maire de la commune de Matam, Ismaël Condé a été reconnu coupable de ‘‘offense sur la personne du président de la République, production, diffusion et mise à disposition des données de nature à troubler l’ordre public’’.

      Le collectif des avocats de la défense ne compte pas baisser les bras. Son porte-parole a annoncé qu’ils vont relever appel.

    • Alpha Condé tranche: «le rôle de l’armée et de la gendarmerie n’est pas de garder les hommes d’affaires»

      - 11h10

      Quelques semaines après le bruit en suscité en Guinée par le retrait des gendarmes qui gardaient Antonio Souaré, le chef de l’Etat tranche. L’armée et la gendarmerie ne sont plus autorisées à servir de gardes du corps notamment des personnalités n’exerçant même pas des fonctions officielles dans l’administration publique.

      «Il y avait trop d’injustice. Des cadres qui volent, qui ont de grosses voitures, qui ont des sirènes alors qu’ils pas le droit ou qui ont des cortèges alors qu’ils n’ont pas droit. On est même allé jusqu’à faire garder des privés par des militaires. Mais l’armée guinéenne n’est pas une armée de mercenaires. Le rôle de l’armée et de la gendarmerie n’est pas de garder les hommes d’affaires. Les règles sont très précises. Quels sont les gens qui doivent avoir une garde. Et depuis un bon moment nous avons prévenu les responsables…Donc j’ai dit aux chefs militaires, s’il y a une telle pratique qui continue, ce n’est pas les subordonnés qu’on va  sanctionner. C’est vous-mêmes», a martelé Alpha Condé

    • TPI de Dixinn: l’affaire Elie Kamano contre Super V renvoyée au 28 juillet

      - 11h08

      Le procès qui oppose Elie Kamano à Salif Camara devant le tribunal de première instance de Dixinn a effectivement démarré ce mercredi 7 juillet 2021.

      Dans ce dossier où c’est le chanteur et leader politique qui accuse cette fois-ci Salif Camara dit Super V, d’atteinte à la vie privée, la caution a été fixée à 500 000 GNF.

      Quant à l’ouverture des débats proprement dits, elle a été renvoyée au 28 juillet 2021, nous a confié l’avocat de la partie civile, Maître Salifou Béavogui.

    • Lycée Kipé: quelques problèmes signalés sur les PV d’appel de certains candidats au baccalauréat

      - 11h06

      Au Lycée Kipé dans la Commune de Ratoma, les préparatifs du baccalauréat unique sessions 2021 vont bon train, selon le Censeur Amadou Barry rencontré ce mercredi 7 Juillet par un groupe de journalistes.

      D’après cet encadreur, le Lycée Kipé a présenté cette année 405 candidats, toutes options confondues.

      Malgré des avancées dans les préparatifs du baccalauréat unique, le censeur signale que des problèmes d’ordre technique sont constatés sur les PV d’appel de certains candidats de son école.

    • Entrepreneuriat: les quatre lauréats du Saden3 reçoivent la première tranche de leur prix

      - 10h59

      Trois semaines après la tenue de la troisième édition du Salon des Entrepreneurs de Guinée, les lauréats des différents prix reçoivent leurs prix. Il s’agit d’un chèque de quinze millions qu’ils ont reçu chacun dans les mains du commissariat général du Saden. La remise a eu lieu ce mercredi 07 juillet au siège de l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi. Ce montant constitue la moitié de la somme remportée.

    • TPI de Mafanco: deux verdicts attendent Ismaël Condé ce jeudi

      - 10h58

      Le maire Saidouba Sankon et le premier vice-maire de la commune de Matam, Ismaël Condé en détention, seront fixés sur leurs sorts ce jeudi 8 juillet 2021, par le tribunal de première instance de Mafanco.

      Pour rappel, les deux responsables de la mairie de Matam sont poursuivis pour « escroquerie entrave à la liberté d’accès et à l’égalité des candidats dans les marches, les concessions et d’égalité de service public et complicité ». L’avocat de la partie civile a demandé leur condamnation au paiement d’une centaine de millions au profit de ses clients. Le procureur par contre, a demandé leur acquittement faute de preuves.

    • La Guinée envisage de rendre obligatoire la vaccination contre le Covid-19 à partir d’aout

      - 10h57

      Alors que de nombreux pays du monde optent de plus en plus pour l’assouplissement des mesures restrictives, les autorités guinéennes, elles, entendent durcir les mesures afin de freiner la progression de la pandémie de Covid-19.

      Le directeur général de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS), annonce que la vaccination sera obligatoire à partir d’aout prochain.

    • Dansa Kourouma interpelle Alpha Condé sur la détention d’opposants : ‘’Ça ne fait pas honneur à la République’’

      - 10h55

      Le président du Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) estime que la détention prolongée d’opposants ne donne pas une bonne image à la Guinée. Dansa Kourouma invite le président Alpha Condé à œuvrer pour la libération des prisonniers politiques.

    • Le ministre Bano Barry révèle qu’il ‘’y a 1118 écoles hangars en Guinée’’

      - 10h53

      Le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation relève l’existence de plus de 1000 écoles hangars sur toute l’étendue du territoire national.  Amadou Bano Barry entend œuvrer pour permettre aux enfants de fréquenter des établissements dignes de noms.

      En Guinée, particulièrement à l’intérieur du pays, plusieurs élèves suivent les cours dans des hangars. Une réalité qui n’est pas méconnue des autorités en charge de l’éducation. ‘’Il y a 1118 écoles hangars en Guinée. Il y a même des hangars au secondaire’’, précise le ministre Bano Barry dans Mirador.

    • Pour des noix de coco, il tue une femme et blesse deux autres

      - 10h52

      Un jeune homme a tué une dame avec un couteau et a grièvement blessé deux autres personnes au quartier Farako dans la commune urbaine de Gueckédou dans la région Forestière. Les trois victimes ont d’abord été bastonnées et la troisième a reçu des coups de poignard avant de succomber à ses blessures sur les lieux de la scène.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité