L’info en continu

    • jeudi 08 juillet
    • Urgent-TPI de Mafanco: Ismaël Condé condamné à une lourde peine

      - 11h12

      Après avoir été acquitté dans l’affaire d’escroquerie, sans surpris, Ismaël Condé responsable de l’UFDG, principal parti de l’opposition, vient d’être condamné à trois (3) ans, quatre (4) mois de prison ferme et au payement d’une amande 30 millions de francs guinéens par le Tribunal de Première Instance (TPI) de Mafanco (Conakry3).

      Par ailleurs premier vice-maire de la commune de Matam, Ismaël Condé a été reconnu coupable de ‘‘offense sur la personne du président de la République, production, diffusion et mise à disposition des données de nature à troubler l’ordre public’’.

      Le collectif des avocats de la défense ne compte pas baisser les bras. Son porte-parole a annoncé qu’ils vont relever appel.

    • Alpha Condé tranche: «le rôle de l’armée et de la gendarmerie n’est pas de garder les hommes d’affaires»

      - 11h10

      Quelques semaines après le bruit en suscité en Guinée par le retrait des gendarmes qui gardaient Antonio Souaré, le chef de l’Etat tranche. L’armée et la gendarmerie ne sont plus autorisées à servir de gardes du corps notamment des personnalités n’exerçant même pas des fonctions officielles dans l’administration publique.

      «Il y avait trop d’injustice. Des cadres qui volent, qui ont de grosses voitures, qui ont des sirènes alors qu’ils pas le droit ou qui ont des cortèges alors qu’ils n’ont pas droit. On est même allé jusqu’à faire garder des privés par des militaires. Mais l’armée guinéenne n’est pas une armée de mercenaires. Le rôle de l’armée et de la gendarmerie n’est pas de garder les hommes d’affaires. Les règles sont très précises. Quels sont les gens qui doivent avoir une garde. Et depuis un bon moment nous avons prévenu les responsables…Donc j’ai dit aux chefs militaires, s’il y a une telle pratique qui continue, ce n’est pas les subordonnés qu’on va  sanctionner. C’est vous-mêmes», a martelé Alpha Condé

    • TPI de Dixinn: l’affaire Elie Kamano contre Super V renvoyée au 28 juillet

      - 11h08

      Le procès qui oppose Elie Kamano à Salif Camara devant le tribunal de première instance de Dixinn a effectivement démarré ce mercredi 7 juillet 2021.

      Dans ce dossier où c’est le chanteur et leader politique qui accuse cette fois-ci Salif Camara dit Super V, d’atteinte à la vie privée, la caution a été fixée à 500 000 GNF.

      Quant à l’ouverture des débats proprement dits, elle a été renvoyée au 28 juillet 2021, nous a confié l’avocat de la partie civile, Maître Salifou Béavogui.

    • Lycée Kipé: quelques problèmes signalés sur les PV d’appel de certains candidats au baccalauréat

      - 11h06

      Au Lycée Kipé dans la Commune de Ratoma, les préparatifs du baccalauréat unique sessions 2021 vont bon train, selon le Censeur Amadou Barry rencontré ce mercredi 7 Juillet par un groupe de journalistes.

      D’après cet encadreur, le Lycée Kipé a présenté cette année 405 candidats, toutes options confondues.

      Malgré des avancées dans les préparatifs du baccalauréat unique, le censeur signale que des problèmes d’ordre technique sont constatés sur les PV d’appel de certains candidats de son école.

    • Entrepreneuriat: les quatre lauréats du Saden3 reçoivent la première tranche de leur prix

      - 10h59

      Trois semaines après la tenue de la troisième édition du Salon des Entrepreneurs de Guinée, les lauréats des différents prix reçoivent leurs prix. Il s’agit d’un chèque de quinze millions qu’ils ont reçu chacun dans les mains du commissariat général du Saden. La remise a eu lieu ce mercredi 07 juillet au siège de l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi. Ce montant constitue la moitié de la somme remportée.

    • TPI de Mafanco: deux verdicts attendent Ismaël Condé ce jeudi

      - 10h58

      Le maire Saidouba Sankon et le premier vice-maire de la commune de Matam, Ismaël Condé en détention, seront fixés sur leurs sorts ce jeudi 8 juillet 2021, par le tribunal de première instance de Mafanco.

      Pour rappel, les deux responsables de la mairie de Matam sont poursuivis pour « escroquerie entrave à la liberté d’accès et à l’égalité des candidats dans les marches, les concessions et d’égalité de service public et complicité ». L’avocat de la partie civile a demandé leur condamnation au paiement d’une centaine de millions au profit de ses clients. Le procureur par contre, a demandé leur acquittement faute de preuves.

    • La Guinée envisage de rendre obligatoire la vaccination contre le Covid-19 à partir d’aout

      - 10h57

      Alors que de nombreux pays du monde optent de plus en plus pour l’assouplissement des mesures restrictives, les autorités guinéennes, elles, entendent durcir les mesures afin de freiner la progression de la pandémie de Covid-19.

      Le directeur général de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS), annonce que la vaccination sera obligatoire à partir d’aout prochain.

    • Dansa Kourouma interpelle Alpha Condé sur la détention d’opposants : ‘’Ça ne fait pas honneur à la République’’

      - 10h55

      Le président du Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) estime que la détention prolongée d’opposants ne donne pas une bonne image à la Guinée. Dansa Kourouma invite le président Alpha Condé à œuvrer pour la libération des prisonniers politiques.

    • Le ministre Bano Barry révèle qu’il ‘’y a 1118 écoles hangars en Guinée’’

      - 10h53

      Le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation relève l’existence de plus de 1000 écoles hangars sur toute l’étendue du territoire national.  Amadou Bano Barry entend œuvrer pour permettre aux enfants de fréquenter des établissements dignes de noms.

      En Guinée, particulièrement à l’intérieur du pays, plusieurs élèves suivent les cours dans des hangars. Une réalité qui n’est pas méconnue des autorités en charge de l’éducation. ‘’Il y a 1118 écoles hangars en Guinée. Il y a même des hangars au secondaire’’, précise le ministre Bano Barry dans Mirador.

    • Pour des noix de coco, il tue une femme et blesse deux autres

      - 10h52

      Un jeune homme a tué une dame avec un couteau et a grièvement blessé deux autres personnes au quartier Farako dans la commune urbaine de Gueckédou dans la région Forestière. Les trois victimes ont d’abord été bastonnées et la troisième a reçu des coups de poignard avant de succomber à ses blessures sur les lieux de la scène.

    • mercredi 07 juillet
    • Armée : le président Alpha Condé décore six coopérants français

      - 14h29

      Le ministère de la Défense a servi de cadre ce mercredi 7 juillet 2021 à la cérémonie de décoration de six coopérants militaires en fin de mission, suite à un décret du chef de l’Etat. C’est le ministre de la Défense Dr. Mohamed Diané en personne qui a remis les précieuses distinctions aux récipiendaires en présence de l’ambassadeur de France en Guinée et de toute la hiérarchie militaire réunie à cet effet.

    • Urgent: Elie Kamano condamné à une lourde peine par la justice…

      - 12h11

      Dans sa décision, le tribunal a déclaré Elie Kamano coupable des faits à  lui reprochés, au préjudice de Salifou Camara dit Super V.  Sur l’action civile, il a été condamné au paiement de 50 millions de francs guinéens à titre de dommage et intérêt. S’agissant de l’action publique, sa peine a été ajournée au 14 juillet 2021 et pourrait avoir une peine d’emprisonnement.
      Dans un délai de cinq (5) jours, Elie Kamano doit supprimer la vidéo incriminée dans laquelle il s’en prend à SUPER V. Ce n’est pas tout. Il doit aussi présenter des excuses publiques à Super V, non seulement sur sa page Facebook, mais aussi dans cinq organes de presse.

    • Conakry : l’UDRG reçoit une délégation de l’ULD

      - 12h09

      L’information a été donnée par le président de l’UDRG (union démocratique pour la renaissance de la Guinée), Amadou Oury Bah connu sous l’appellation de Bah Oury.

      « Nous avons reçu la visite de la délégation du parti ULD (Unité et Liberté pour le Développement) conduite par M. Ibrahima Sory Camara son président. Nous avons eu des échanges prometteurs et mutuellement bénéfiques pour la construction de l’avenir démocratique de la Guinée », a rapporté l’ancien vice-président de l’UFDG (union des forces démocratiques de Guinée) sur le réseau social Twitter.

      Aucune information sur le but de cette rencontre. Ce qui est évident en revanche, est qu’elle intervient pendant que l’on assiste à la création de nouvelles alliances dans le paysage politique national.

    • Un chauffeur de taxi retrouvé mort dans son véhicule à Yattaya

      - 11h59

      Le corps sans vie de Mamadou Diallo a été découvert mercredi matin à la station Shell peu avant le rond-point de la transversale (T6). L’homme, âgé d’une trentaine d’années, qui a l’habitude de garer son véhicule à cet endroit en y passant la nuit, a rendu l’âme après avoir toussé plusieurs fois.

    • Lutte contre l’immigration irrégulière: Une vingtaine de jeunes porteurs de projets formés sur l’accès au financement bancaire

      - 11h02

      Cet atelier de trois (3) jours s’inscrit dans le cadre du programme INTEGRA, entendez : Intégration Socio-économique des Jeunes en Guinée à travers le financement et la mise en œuvre des projets de développement locaux portés par des jeunes entrepreneurs Guinéens. Il fait suite à un appel à projet lancé par le Fonds d’équipement des Nations Unies où une vingtaine de propositions ont été reçues par le UNCDF qui pilote le projet.

      Selon Carlos Barry, Chargé des programmes du Fonds des Nations Unies pour l’équipement (UNCDF), l’objectif de cette formation est de renforcer les capacités des jeunes porteurs de ces projets pour faciliter le financement et la mise en œuvre de leurs projets d’entreprise et d’investissement.

    • TPI de Kaloum: Elie Kamano sera fixé sur son sort ce mercredi

      - 11h00

      Après la première audience au cours de laquelle le parquet a demandé un an d’emprisonnement et le paiement de 40 millions de francs guinéens d’amande, le tribunal a ordonné la mise en liberté provisoire du prévenu avant de mettre l’affaire en délibéré pour décision être rendue ce mercredi 07juillet 2021.

      A signaler par ailleurs que le prévenu aussi a porté plainte contre son accusateur devant le tribunal de première instance de Dixinn.

    • Exclusif- Décret signé, l’Office de la poste guinéenne change de statuts et de nom

      - 10h58

      Conakry-L’Office de la poste guinéenne change de nom et de statuts. Elle s’adapte à la loi portant gouvernance des sociétés et établissements publics en Guinée. C’est désormais la ¨Poste Guinéenne SA, en abrégé « PG.SA ». Une société publique anonyme ayant son autonomie financière et de gestion, à participation de l’Etat avec conseil d’administration.

    • mardi 06 juillet
    • L’ANSS alerte sur le Covid-19 en Guinée: « Si nous baissons les mains, la troisième vague va venir… »

      - 15h09

      e Directeur Général de l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire a conféré ce mardi avec la presse. À cette occasion, Dr Sakoba Keïta a exhorté les Guinéens à la prudence face aux différents variants du Covid-19 qui circulent dans le monde.

      «On est face à d’un virus qui se multiplie pratiquement chaque jour et qui change même de modèles. C’est ce qu’on appelle variant. Selon ce que j’ai lu sur l’internet, il y a plus de quatre mille variants qui ont été répertoriés par les scientifiques parmi lesquels les plus dangereux ce sont les variants Alpha Béta et d’autres », a, dans un premier temps, expliqué l’épidémiologiste.

    • Nécrologie: Elhadj Abdourahmane Baldé, ancien préfet de Tougué n’est plus

      - 15h07

      La mauvaise nouvelle vient de tomber. Plus connu sous le pseudonyme « Koïn ville », Elhadj Abdourahmane Baldé, s’est éteint ce mardi matin aux environs de 10 heures.

      Ancien préfet de Tougué dans la région de Labé, Elhadj Abdourahmane Baldé est décédé à Koïn (Tougué) des suites de maladie.

      Selon nos informations, le défunt sera inhumé demain mercredi 07 juillet à Koïn après la prière de 14 heures.

    • Des investisseurs du Moyen Orient chez Kassory Fofana

      - 15h00

      Le Premier ministre Kassory Fofana a rencontré lundi à la Primature un groupe d’investisseurs du Conseil de coopération du golfe sous la bannière du Golf-royal club. Ils ont présenté au locataire du palais de la colombe leur expertise à travers le monde.

      Les hôtes de Kassory Fofana ont exprimé leur volonté de coopérer avec la Guinée dans les domaines des transports, du tourisme, de la construction, des logements sociaux et des télécommunications.

      A la sortie de l’audience que leur a accordée le Premier ministre, le président du groupe des investisseurs n’a pas caché sa satisfaction.

    • Guinée : bientôt les états généraux de l’éducation (ministre)

      - 11h32

      Aboubacar Sylla ministre d’État, ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique était ce week-end à Kindia pour une visite de travail avec les secteurs relevant de son département. Le ministre a profité de ce séjour de travail pour annoncer la tenue prochaine des états généraux de l’Education, pour résoudre les problèmes auxquels sont confrontés les institutions de l’enseignement.

    • Alpha Condé reconnaissant à l’égard de Vladimir Poutine : ‘’la Russie n’abandonne jamais ses amis’’

      - 10h27

      Le président de la République s’est rendu samedi au port autonome de Conakry pour mettre fin à un différend qui oppose la société Alport, filiale d’Albayrak, à la compagnie minière Rusal autour de la construction d’une contournant pour fluidifier le transport au centre-ville Kaloum.

      Déterminé à siffler la fin de la récréation, le chef de l’Etat, Alpha Condé, a indiqué aux deux parties que ‘’ce n’est pas une affaire d’Albayrak, c’est une affaire de l’Etat. C’est à cause du président Poutine, sinon j’aurais pris simplement un décret pour cause d’utilité publique. Vous-mêmes, vous savez à Conakry, les camions vont et viennent. On avait déjà signé un accord avec une société chinoise pour faire la contournante et les quais à l’Est. Donc, c’est une affaire de l’Etat’’.

    • Taxe sur la consommation téléphonique: le gouvernement pourrait rejeter le doublement voté par l’Assemblée

      - 10h25

      Le nouveau code général des impôts, voté dimanche, 05 juillet 2021 après plusieurs va-et-vient  entre le gouvernement et l’Assemblée nationale, consacre beaucoup de changements au texte original soumis par l’exécutif dont l’augmentation de la taxe sur la consommation téléphonique de 1 à 2 francs guinéens la seconde.

      Le doublement de cette taxe à l’article 518 du volumineux code général des impôts, est plutôt un ajout de l’Assemblée nationale sur les dispositions qui avaient été proposées par l’exécutif. La commission des affaires financières de l’Assemblée nationale, dans son rapport présenté par son rapporteur avant le vote, l’avait bien mentionné au titre des nombreuses modifications apportées sur le texte soumis par le gouvernement.

    • Education : le secrétaire général adjoint du syndicat national de l’éducation regrette le calendrier des examens nationaux

      - 10h17

      La date des examens nationaux est connue finalement mais cela ne réjouit pas le cœur de certains encadreurs éducatifs car selon eux, ce calendrier n’est pas donner à temps. Pour le secrétaire général adjoint du syndicat national de l’éduction, cette situation risque de pénaliser les élèves.

      C’est officiel, les examens de cette année débuteront le 22 Juillet et prendront fin au 1er Aout 2021. Ce calendrier des autorités du MENA est diversement apprécié par les acteurs du système éducatif Guinéen.

    • lundi 05 juillet
    • Direct-Assemblée nationale: Amadou Damaro lance un appel en faveur des détenus politiques

      - 16h25

      Ce lundi 05 juillet 2020 prend fin la session unique de la neuvième législature guinéenne. Dans son discours de circonstance, le président de l’Assemblée nationale a posé une doléance au président de la République. Après avoir demandé à la justice de bien vouloir diligenter les dossiers postélectoraux, Amadou Damaro Camara a exhorté le président Alpha Condé à continuer d’user de son droit de grâce, au nom de la paix.

    • Maison Centrale de Conakry: près de dix détenus entament une grève de faim

      - 16h24

      Ils sont près de dix personnes en détention dans la prison de Conakry, à avoir décidé dès ce lundi, 05 juillet 2021, d’arrêter de prendre de la nourriture.

      Se présentant comme des opposants au régime d’Alpha Condé, ces détenus entendent ainsi protester contre leurs conditions de vie dans cette prison surpeuplée située au cœur de la capitale guinéenne.

      Séquestrations, manque de soins de santé, mauvais environnement et refus des visites de leurs familles sont entre autres, les plaintes mentionnées dans les lettres écrites par ces nombreuse personnes détenues depuis plusieurs mois, sans jugement.

    • - 10h56

      Invité sur un plateau de nos confrères de Guineematin samedi, Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG, n’a pas échappé à la question sur l’éventualité d’une reprise des manifestations politiques en Guinée, après une demande soumise par la jeunesse de son parti dans ce sens.

      «Vos mobilisations aussi n’étaient plus grandes», place Nouhou Baldé, l’un des deux journalistes menant l’interview. «Dites à Alpha Condé d’autoriser les manifestations, vous allez voir. L’UFDG peut mettre deux millions de personnes dans la rue», retorque Cellou Dalein Diallo.

    • Urgent: Aissatou Bobo Baldé élue première vice-présidente de l’Assemblée nationale

      - 10h52

      A l’occasion d’un renouvellement du bureau de l’Assemblée nationale ce dimanche, 04 juillet 2021, le poste de premier vice-président, vacant depuis la nomination de la titulaire du poste au gouvernement, a été comblé.

      Et, c’est une autre femme qui vient à sa place. Il s’agit de la députée Aissatou Bobo Baldé. Militante de longue date du RPG Arc-en-ciel, elle est élue sur la liste nationale dudit parti. Ce fût d’ailleurs le seul changement dans ce bureau. Aucun changement à l’issue du processus.

    • Accueil » Politique » Embaló de la Guinée Bissau refuse de négocier avec Alpha Condé : ‘’Je ne signerai rien’’ Embaló de la Guinée Bissau refuse de négocier avec Alpha Condé : ‘’Je ne signerai rien’’

      - 10h49

      Alors que le pouvoir de Conakry annonce sa volonté de discuter avec la Guinée Bissau avant la réouverture des frontières, le président Umaro Sissoco Embaló reste intransigeant. Lors d’une rencontre dimanche avec son homologue du Ghana, Nana Akoufo-Addo, il a prévenu qu’il n’entend pas courber l’échine face à Alpha Condé.

      Le chef de l’Etat bissau-guinéen a indiqué au président en exercice de la Cedeao que son pays n’a nullement pas fermé ses frontières avec la Guinée. ‘’Nous ne sommes pas des pays belligérants, non ! Je ne signerai rien : cette position est irréversible’’, tranche-t-il dans des propos rapportés par Bissau actu.

    • Exilés à Dakar, Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo du FNDC pourraient être expulsés par le Sénégal

      - 10h45

      Signé le 19 juin à Accra lors du Sommet de la CEDEAO, l’accord de coopération militaire et technique entre la Guinée et le Sénégal a été soumis au vote des députés à l’Assemblée nationale guinéenne ce dimanche 4 juillet en présence du ministre d’Etat chargé des Affaires présidentielle et de la Défense nationale, Dr Mohamed Diané.

      Après l’adoption de cet accord, la réouverture des frontières terrestres de la Guinée avec le Sénégal, fermées depuis septembre mois par la partie guinéenne, n’est plus qu’une question de temps.

      Cet accord ne fera pas l’affaire des opposants au 3e mandat, exilés au Sénégal, dont Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo, tous deux responsables du FNDC et exilés au Sénégal. Ils pourraient faire l’objet d’une procédure d’expulsion du territoire sénégalais.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité