L’info en continu

    • mercredi 04 décembre
    • Sénégal: enfants enchaînés par un maître coranique, Le marabout libre avec ses complices

      - 16h58

      C’est la consternation au Sénégal. En effet, le verdict du procès sur les enfants enchaînés par leur maître coranique est tombé. En détention depuis le 25 novembre dernier, les accusés que sont le maître coranique, le menuisier qui a fait les chaines et les menottes, ainsi que les parents des enfants, sont rentrés chez eux puisqu’ils ont écopé d’un sursis. Les sénégalais crient au scandale.

    • Côte d’Ivoire:échange de déchets contre des produits de consommation

      - 16h56

      A Abidjan, la startup Coliba échange les déchets des ménages contres des produits de consommation. Coliba est une entreprise  qui propose des points au ménages et aux entreprises en échange de leurs déchets. Ces derniers se connectent sur la plateforme  de Coliba pour signaler leurs ordures.  La quantité de déchets collectés est mesurée puis transformée en points attribués aux ménages et aux entreprises qui pourront les utiliser pour acheter du crédit de consommation.

    • lundi 25 novembre
    • RDC : huit morts à Beni, les habitants incendient la mairie

      - 11h41

      Huit civils ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi à Beni dans l’est de la République démocratique du Congo lors d’un nouveau massacre attribué au groupe armé des ADF, a indiqué un porte-parole de l’armée.

      En signe de protestation, des habitants en colère ont partiellement incendié la mairie de cette grande agglomération du Nord-Kivu proche de l’Ouganda, a constaté un correspondant de l’AFP. Ils dénoncent depuis plusieurs jours l’inaction de l’armée congolaise et des Casques bleus des Nations unies, présents dans la région, face aux tueries des Forces démocratiques alliées (ADF).

      La police qui a tiré à balles réelles est parvenue à disperser les manifestants autour du bâtiment de la mairie.

      Un manifestant avait été tué samedi par la police.

      Source : AFP

    • Le régime actuel en Algérie toujours contesté par le peuple

      - 11h40

      Le mouvement populaire de contestation du régime en Algérie est entré vendredi dans son dixième mois en refusant toute « marche arrière » à l’approche de la présidentielle contestée du 12 décembre, perçue comme une manœuvre du pouvoir pour se régénérer.

    • Colombie : Manifestions à Bogota

      - 11h38

      Les Colombiens se sont à nouveau mobilisés vendredi en tapant sur des casseroles et un couvre-feu a été décrété à Bogota après de nouvelles violences, au lendemain de manifestations massives, qui ont fait trois morts, contre le président de droite Ivan Duque, qui a appelé au dialogue.

    • lundi 16 septembre
    • L’ex-ministre de la santé de RDC comparait devant la cours de cassation

      - 17h54

      Les avocats de l’ancien ministre de la Santé de la République démocratique du Congo, Dr Oly Ilunga, les autorités congolaises l’ont accusé d’avoir mal géré 4,3 millions de dollars US de fonds alloués à la lutte contre le virus Ebola.

      Mais ils ont souligné qu’il nie avoir commis des actes répréhensibles, affirmant que près de la moitié de l’argent en question a été dépensé après sa démission en juillet.

      La police a déclaré qu’elle l’avait arrêté parce qu’elle disposait d’informations selon lesquelles il avait l’intention d’échapper aux poursuites judiciaires et de quitter le pays. Dr Ilunga a nié les allégations de la police selon lesquelles il tentait de fuir la RDC.

    • La procureure de la CPI fait appel de l’acquittement de L. Gbagbo et B. Goudé

      - 17h46

      La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) Fatou Bensouda a fait appel ce lundi 16 septembre de l’acquittement de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, l’ancien chef des Jeunes patriotes de Côte d’Ivoire.

      La procureure de la Cour pénale internationale a fait appel de l’acquittement de l’ex-président ivoirien et Laurent Gbagbo et de l’ancien chef des Jeunes patriotes de Côte d’Ivoire, Charles Blé Goudé. Fatou Bensouda estime que les juges auraient dû demander un non-lieu et non un acquittement.

      En effet, un acquittement les innocente alors qu’un non-lieu laisse ouverte la question de la responsabilité dans les crimes qui leur étaient reprochés, à savoir des crimes contre l’humanité dans la crise qui avait suivi l’élection présidentielle de 2010.

    • Le Togo et le Bénin échangent à Lomé sur les défis transfrontaliers

      - 17h41

      Une réunion conjointe du Togo et du Benin s’est ouverte ce 16 septembre à Lomé.

      La rencontre est co-organisée par le système des Nations Unies au Benin et celui du Togo. Cette rencontre permettra aux participants d’explorer les opportunités, d’examiner les défis et identifier les projets et actions conjointes à mener dans la mise en oeuvre de l’agenda de 2030.

    • vendredi 13 septembre
    • Brésil : 10 morts et 90 évacuations dans l’incendie d’un hopital

      - 14h01

      Un incendie survenu dans la nuit du jeudi au vendredi, dans un hôpital à Rio de Janeiro.

      Au moins 10 personnes ont perdu la vie dans les flammes et 90 autres ont été transférées vers d’autres hôpitaux. A en croire les informations préliminaires, il s’agit d’un court-circuit au niveau d’un groupe électrogène, rapporte 7sur7.be.

    • Rencontre des sécrétaires généraux des institutions financières internationales à Abidjan du 11 au 13 septembre

      - 09h59

      Les secrétaires généraux des Institutions financières internationales (IFI) tiennent leur 20ème réunion annuelle du 11 au 13 septembre, au siège de la Banque africaine de développement, à Abidjan.

      Un an après leur rencontre à Bali, en Indonésie, ils travaillent au renforcement des acquis du Conseil des IFI. La réunion tenue dans la capitale ivoirienne portera sur des sujets tels que l’efficacité du Conseil des IFI, l’élargissement du rôle du conseil, le soutien requis par les comités du conseil, l’établissement et le renforcement des relations entre le conseil et la direction.

      Sont présents une cinquantaine de participants, issus de la Banque africaine de développement (BAD), de la Banque mondiale (BM), du Fonds monétaire internationale (FMI), de la Banque européenne d’investissement (BEI), de la Banque asiatique de développement, de la Banque asiatique de l’investissement et des infrastructures, pour n’en citer que quelques-unes.

    • jeudi 12 septembre
    • Canada : un boeing 737 a frôlé le pire

      - 16h01

      Un avion de la compagnie aérienne canadienne Swoop a dû rebrousser chemin quelques minutes seulement après son décollage ce mardi 10 septembre. Ce Boeing 737  avait quitté l’aéroport d’Abbotsford, en Colombie-Britannique et se rendait à la ville canadienne d’Edmonton. Selon les diverses informations  relayées sur cette situation, le pilote aurait signalé une collision avec des oies sauvages. Le moteur de l’aéronef a été touché lors de cette collision à en croire les précisions qu’avait apportées le pilote.

    • Mohammed Ben Salmane (prince d’Arabie Saoudite): Sa soeur condamnée avec sursis en France

      - 15h57

      La justice française s’est prononcé ce jeudi sur le cas de la sœur du prince d’Arabie Saoudite Mohammed Ben Salmane.

      Elle a été condamnée aujourd’hui à 10 mois de prison avec sursis, en plus d’une amende de 10.000 euros. Il lui est reproché d’avoir ordonné des violences sur un plombier qui était venu effectuer des travaux dans un logement royal à Paris en 2016.

      La victime dans l’affaire avait fait savoir aux enquêteurs qu’il se trouvait dans la salle de bains pour faire son travail. Il a sorti son téléphone portable pour prendre des images de la salle avant que la princesse Hassa bint Salmane ne survienne. Celle-ci croyant que le plombier avait pris une photo de son reflet a fait appel à son garde du corps.  Et à en croire les propos de l’artisan, la sœur du prince héritier avait dit : « il faut tuer ce chien, il ne mérite pas de vivre ».

    • Collaboration entre les USA et le Nigéria contre la cybercriminalité

      - 15h55

      La chasse aux cybercriminalités permet aux Etats-Unis et le Nigéria de se collaborer afin de les éradiquer définitivement.

      Depuis le mois de mai dernier, le FBI, les autorités nigérianes avec d’autres pays se sont collaborés et unir leur force pour combattre contre la cybercriminalité et ses réseaux similaires. Notamment entre le FBI (Federal Bureau of Investigation) et l’EFCC (Commission nigériane des Crimes Economiques et Financiers) ont synchronisé leur système de travail afin d’effectuer une grande opération contre ces malfrats informatiques.

      L’EFCC a glorifié cette coopération avec le FBI d’avoir apporté de fruits sur les efforts de ces deux pays. Le porte-parole de l’EFCC, Mr Mohammed Abba a avoué que ces deux entités de chasses ont noté des résultats très abondants. Ils ont interpellé environ 300 personnes qui font des cybercriminalités dont la majorité est au Nigeria au nombre de 167 personnes, 74 aux États-Unis, 18 en Turquie, 15 au Ghana et il y a aussi d’autres arrestations effectué en France, Italie, Grande-Bretagne, Japon, Kenya et Malaisie.

    • Zimbabwe : La dépouille de Robert Mugabe revient sur ses terres

      - 15h54

      L’avion a atterri à 15h30 à peu près à l’aéroport d’Harare. Ce sont les soldats qui ont sorti le cercueil de Robert Mugabe, recouvert du drapeau zimbabwéen. Il a ensuite été transporté jusqu’à une tribune. Étaient présents sa veuve Grace Mugabe et Emmerson Mnangagwa. L’actuel chef de l’État a pris la parole pour lui rendre hommage.

      Sur place, se trouvait une centaine de militants de la Zanu-PF. La dépouille a été emmenée dans sa résidence dans le nord d’Harare, où une veillée funèbre doit avoir lieu cette nuit. Les personnes présentes aux alentours de la résidence sont surtout des proches de la famille Mugabe et des voisins.

      La dépouille de l’ex-président du Zimbabwe doit être exposée ce jeudi 12 septembre au stade Rufaro, dans la banlieue d’Harare, pour le grand public. Puis le corps de Robert Mugabe sera transporté dans le village de Zvimba. Il reviendra ensuite à Harare pour des obsèques nationales ce samedi.

      On ne sait toujours pas où sera enterré Robert Mugabe. Il s’agit en effet d’un sujet sensible et polémique entre la famille et le gouvernement. Ce dernier souhaite en effet qu’il soit enterré dans un cimetière réservé aux héros de la guerre d’indépendance du Zimbabwe, quant à ses proches, ils préféreraient qu’il repose dans son village.

      Le « héros » de l’indépendance de l’ancienne colonie britannique devenu tyran s’est éteint vendredi dernier, le 6 septembre, à l’âge de 95 ans dans un hôpital de luxe de Singapour, où il venait se faire soigner depuis des années.

      RFI

    • mardi 10 septembre
    • Le Nigeria exhorté à libérer des milliers d’enfants détenus pour leurs liens supposés avec Boko Haram

      - 11h46

      Human Rights Watch a exhorté mardi le Nigeria à libérer des milliers d’enfants détenus par l’armée en raison de liens présumés avec les insurgés islamistes du groupe Boko Haram.

      HRW affirme dans un rapport que des milliers d’enfants sont détenus arbitrairement dans des conditions dégradantes et inhumaines, en particulier dans la caserne de Giwa, dans la ville de Maiduguri, située dans le nord-est du pays.

      Selon les Nations unies, 3.600 enfants, dont 1.617 filles, ont été détenus de janvier 2013 à mars 2019 pour leur implication présumée dans des groupes armés.

      « Les enfants sont détenus dans des conditions horribles depuis des années, avec peu ou pas de preuves de liens avec Boko Haram, et sans avoir été traduits en justice », relève Jo Becker, chargée de la défense des droits des enfants à Human Rights Watch.

      « Beaucoup de ces enfants ont déjà survécu aux attaques de Boko Haram. Les traitements cruels infligés par les autorités aggravent leurs souffrances et les rendent encore plus vulnérables ».

      Tout en reconnaissant que le Nigeria est confronté à « des défis considérables posés par l’insurrection de Boko Haram, la détention de milliers d’enfants ne peut être une réponse », a-t-elle estimé. Pour Jo Becker, les enfants touchés par le conflit ont besoin d’être scolarisés, pas emprisonnés.

      Human Rights Watch demande au gouvernement nigérian de signer un accord avec les Nations unies qui garantirait le transfèrement des enfants aux autorités de protection de l’enfance pour leur réunification familiale et leur réintégration dans la communauté.

      « Si les autorités militaires ou les services de renseignement ont des preuves crédibles d’infractions pénales commises par des enfants, elles devraient les transférer aux autorités judiciaires civiles pour qu’elles les traitent conformément aux normes nationales et internationales en matière de justice pour mineurs », selon l’ONG.

      AFP

    • Burkina Faso : Au moins 29 morts dans deux attaques terroristes à Sanmatenga au Nord

      - 11h06

      Vingt-neuf personnes ont été tuées dimanche dans deux attaques, dont l’une à l’engin explosif improvisé (IED), dans deux localités de la province du Sanmatenga, dans le nord du Burkina Faso, a annoncé le gouvernement.

      «Ce dimanche 8 septembre, un camion de transport a sauté sur un engin explosif improvisé sur l’axe Barsalogho-Guendbila dans la province du Sanmatenga. Le bilan provisoire fait état de quinze morts et de six blessés qui ont été évacués dans les centres de santé pour une prise en charge appropriée», a affirmé le porte-parole Remis Fulgance Dandjinou. Une source sécuritaire avait indiqué que les victimes étaient en majorité des commerçants.

    • mardi 27 août
    • Forêts : L’Afrique brûle aussi, mais pas comme l’Amazonie

      - 18h10

      La thèse embrase des esprits surchauffés: ces jours-ci, les forêts d’Afrique centrale brûleraient encore plus vite que l’Amazonie, et dans l’indifférence générale contrairement aux incendies au Brésil qui ont enflammé les discours des grandes puissances réunies en France jusqu’à lundi.

      Mais il ne s’agit pas d’incendies de même nature et leurs causes sont différentes.

      Abondamment relayée, une carte satellitaire de la Nasa montre en rouge incandescent la zone des départs de feu qui prennent le coeur du continent en écharpe, du Gabon à l’Angola, de l’Atlantique à l’Océan indien.

      L’inquiétude est remontée jusqu’au G7 de Biarritz. « La forêt brûle également en Afrique subsaharienne. Nous sommes en train d’examiner la possibilité d’y lancer une initiative similaire à celle que nous venons d’annoncer pour l’Amazonie », a tweeté le président français Emmanuel Macron.

      Les pays du G7 veulent débloquer d’urgence 20 millions de dollars pour envoyer des avions bombardiers d’eau lutter contre les incendies de forêts en Amérique du Sud.

      Source : AFP

    • Bolsonaro conditionne l’aide du G7 au retrait des « insultes » de Macron

      - 18h09

      Le président brésilien Jair Bolsonaro a conditionné mardi une aide du G7 contre les incendies en Amazonie au « retrait de (ses) insultes » par son homologue français Emmanuel Macron, tandis que les feux avançaient toujours dans la forêt tropicale en dépit de l’intervention de l’armée.

      Loin de baisser le ton, M. Bolsonaro a pris le parti de l’escalade dans la polémique agressive qui enfle de jour en jour entre le Brésil et la France, alors que les incendies en Amazonie ont provoqué une indignation internationale, mis son pays en difficulté et menacent un accord de libre-échange UE-Mercosur négocié depuis 20 ans.

      Source : AFP

    • Tunisie: le Premier ministre nie tout lien avec l’arrestation d’un rival électoral

      - 18h07

      Le Premier ministre tunisien Youssef Chahed, candidat à la présidentielle du 15 septembre, a nié mardi tout lien avec l’arrestation d’un des ses principaux rivaux, assurant que la justice agissait en toute indépendance dans son pays.

      Inculpé en juillet avec son frère Ghazi pour « blanchiment d’argent », Nabil Karoui a été arrêté le 23 août alors qu’il revenait de Béja (nord-ouest), où il a ouvert un nouveau local de son parti Qalb Tounes (« Le coeur de la Tunisie »). Il est emprisonné à La Mornaguia, au nord de Tunis. Quant à son frère, le parti de M. Karoui affirme être sans nouvelle de lui.

      Ce même parti a ensuite accusé « directement Youssef Chahed et son gang d’avoir orchestré l’arrestation ».

      Source : AFP

    • Le Mali adopte un nouveau code minier pour augmenter la contribution des mines à l’économie

      - 18h03

      Selon un rapport d’Africa Oil & Power, la plateforme pour les politiques et les investissements dans le domaine de l’énergie en Afrique, le domaine du gaz naturel liquéfié (GNL) va accueillir des investissements de l’ordre de 103 milliards de dollars, avant la fin de l’année. Ce rapport montre également le changement de paradigme énergétique sur le continent qui se traduit par un fort engouement pour le GNL.

      Source : AFP

    • Le Gabon ne compte pas vendre « Air bongo one »

      - 16h55

      Contrairement aux indications de Jeune Afrique dans son numéro à paraître cette semaine, cet avion n’est pas à vendre. Ce que nous ont confirmés plusieurs sources proches du dossier. « L‘affaire est gérée dans un souci d’économie et d’optimisation. Mais l’option de la vente n’est absolument pas envisagée », indique l’une d’entre elles.

    • vendredi 19 juillet
    • Interdit à Washington, Huawei contre attaque

      - 16h36

      Pékin et Washington se livrent une guerre commerciale sans merci depuis plusieurs mois. Pour contraindre l’administration Trump à rebrousser chemin, le groupe compte supprimer des centaines d’emplois aux Etats-Unis.

      Selon le journal Wall Street, 850 personnes dont des américains perdront leurs emplois aux Etats-Unis où l’entreprise à des locaux au Texas, en Californie et dans l’Etat de Washington. Ces licenciements devraient toucher les travailleurs de Futurewei Technologies, filiale américaine de recherche et développement de Huawei. Pour limiter la casse, l’entreprise aurait proposé à certains de ses employés, notamment chinois de rentrer travailler en Chine pour garder leurs emplois.

    • Afrique du Sud : Un rapport d’enquête anti-corruption en défaveur de Cyril Ramaphosa

      - 16h33

      Le président Sud-africain Cyril Ramaphosa accusé d’avoir menti au parlement sur des fonds de campagne pour la présidence de l’ANC est poussé à la sortie. Ce vendredi 19 juillet, la médiatrice de la république a estimé que le chef d’Etat devrait rendre le tablier, jugeant que « la conduite du président Ramaphosa n’est pas à la hauteur de ses fonctions. »

    • Les élues visées dans les tweets de Donald Trump huées pendant un de ses discours

      - 15h53

      «Ce soir, nous renouvelons notre détermination à ne pas voir l’Amérique devenir un pays socialiste», a déclaré Donald Trump à Greenville en Caroline du Nord.

      Devant une marée de casquettes rouges «Make America Great Again», il a cité les quatre élues démocrates issues de minorités auxquelles il avait conseillé dans un tweet de «retourner» chacune dans son pays d’origine. «Renvoyez-la! Renvoyez-la!» scandait la foule lorsque Trump a évoqué Ilhan Omar, l’une des deux premières femmes musulmanes élues au Congrès, qui a créé la controverse avec des commentaires sur Israël jugés antisémites par de nombreux élus.

    • Le président tanzanien ordonne la décongestion des prisons

      - 15h53

      Le président tanzanien John Magufuli a annoncé jeudi avoir ordonné aux autorités pénitentiaires de prendre des mesures en vue de décongestionner les prisons du pays, selon lui indûment surpeuplées, notamment par des suspects attendant depuis trop longtemps un procès.

      M. Magufuli, salué pour sa lutte contre la corruption mais critiqué pour son autoritarisme, a effectué cette annonce lors d’un rassemblement public à Dodoma (centre), la capitale administrative du pays, après avoir visité en début de semaine un centre de détention du nord du pays.

    • Bientôt une législation qui rehausse l’image des cultes endogènes au Bénin

      - 15h52

      Le président de l’assemblée nationale a reçu le mercredi 17 juillet 2019 en audience, le conseil national des cultes endogènes du Bénin. Accompagné de son président, le professeur David Kofi Aza, le conseil a tenu à attirer son attention sur la nécessité d’une législation en vue de l’assainissement du milieu des Cultes Endogènes au Bénin. Le conseil a requis par conséquent, le vote d’une proposition de loi qui organise réellement les cultes endogènes de sorte qu’ils retrouvent leurs lettres de noblesse face aux clichés de la société actuelle.

      La délégation s’est exprimée à la sortie de cette rencontre :  » Cela y va de la promotion de notre tradition. Le président Louis Vlavonou a été très favorable. Nous sommes satisfaits de la discussion. Il était très ouvert aussi et il a pris à bras le corps notre proposition et il promet de voir dans quelle mesure cela va être rapidement fait. Nous sommes satisfaits.  »

       

    • lundi 11 mars
    • Saisie record de 800 kg de coke dans un camion

      journaldeconakry.com - 11h27

      La police bissau-guinéenne a saisi près de 800 kg de cocaïne dissimulés dans un camion immatriculé au Sénégal, la plus grande prise de drogue dans le pays depuis au moins 12 ans, a-t-on appris dimanche de sources policières. Quatre suspects – deux Nigérians, un Sénégalais et un Bissau-Guinéen – ont été arrêtés à la suite de cette saisie effectuée dans la nuit de samedi à dimanche à la sortie nord de Bissau. La drogue était dissimulée dans un camion frigorifique.

    • jeudi 28 février
    • Macky Sall remporte la présidentielle avec 58,27% des suffrages

      journaldeconakry.com - 14h52

      Macky Sall a été déclaré vainqueur de la présidentielle au Sénégal. La Commission nationale de recensement des votes a proclamé ce jeudi 28 février 2019 les résultats des votes. Ces résultats donnent le Président sortant, Macky Sall, vainqueur de cette élection avec plus de 58% des suffrages valablement exprimés. Macky Sall est suivi par Idrissa Seck qui arrive deuxième avec 20,40% des voix valablement exprimés.  Ousmane Sonko, la « révélation » de cette présidentielle sénégalaise est arrivé quant à lui troisième avec 687 065 voix, soit 15,67%. A noter que les candidats malheureux ont 72 heures pour introduire leurs recours au niveau du Conseil Constitutionnel qui devra proclamer les résultats définitifs.

    • lundi 12 novembre
    • La France tente de relancer les négociations internationales sur le cyberespace

      AFP - 09h43

      La France tente lundi de relancer les négociations mondiales pour un code de conduite international sur internet, en présentant un « appel de Paris pour la confiance et la sécurité du cyberespace ».

    • lundi 05 novembre
    • France: Un immeuble de 5 étages s’effondre à Marseille, deux blessés

      Reuters - 10h45

      Un immeuble d’habitation de cinq étages s’est entièrement effondré lundi matin dans le centre ville de Marseille, faisant deux blessés légers selon un premier bilan, a-t-on appris auprès des marins-pompiers. L’immeuble était situé rue d’Aubagne, dans le 1er arrondissement de Marseille, au coeur de la ville.

Page 1 sur 41234
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité