International › APA

Inhumation des 8 soldats burkinabè morts dans les attaques de Ouagadougou

Les huit militaires burkinabè morts lors du double attentat terroriste du 2 mars dernier, ont été inhumés, mercredi après-midi à Ouagadougou, a constaté APA sur place, dans la capitale burkinabè.C’est au cimetière municipal de Gounghin, à l’ouest de la capitale burkinabè, que les huit soldats ont été conduits à leur dernière demeure.

Il s’agit du Colonel-major Lallé Djibril, de l’Adjudant-chef Ouédraogo Hyacinthe, du Sergent Sanou Florent, du Sergent-chef Mando Idrissa, du soldat de 1ère classe Kohoun Yoropo, du soldat du 2e classe Nikiéma Assami, de l’Adjudant-chef-major Kiemdé Louis et du Maréchal de logis (MDL) Diabri Razakou.

Ils ont reçu chacun, une décoration (médaille d’honneur militaire) à titre posthume avant leur enterrement.

Une foule nombreuse composée des éléments des Forces de défense et de sécurité (FDS), d’autorités politiques, religieuses et  coutumières, d’amis et de connaissances a assisté à la cérémonie d’inhumation.

Le vendredi 2 mars dernier, des attaques terroristes ont ciblé l’Etat-major général des armées et l’ambassade de France à Ouagadougou, faisant 16 morts dont 8 parmi les Forces de défense et de sécurité (FDS) burkinabè et 8 chez les assaillants ainsi que 85 blessés.

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut