International › AFP

Israël: Netanyahu obtient jusqu’à fin mai pour former le gouvernement

Pas d'image

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui a remporté les législatives du 9 avril, a obtenu lundi deux semaines de délai jusqu’à fin mai pour former un nouveau gouvernement de coalition.

Le président Reuven Rivlin avait chargé M. Netanyahu le 17 avril de former le prochain gouvernement. Le Premier ministre sortant ne s’est pas acquitté de la tâche dans le délai initialement imparti de 28 jours, mais savait pouvoir légalement disposer de deux semaines de plus et en a fait la demande au président.

« Le président a accédé à la demande du Premier ministre et lui a accordé deux semaines supplémentaires pour former un gouvernement », a indiqué la présidence dans un communiqué après une rencontre entre les deux hommes.

La demande de rallonge est courante et n’est pas le reflet de difficultés exceptionnelles rencontrées par le député choisi par le président pour former le gouvernement. En 2015 déjà, M. Netanyahu avait bouclé sa coalition dans les derniers instants avant l’échéance.

M. Netanyahu a invoqué dimanche l’accès de violence survenu dans la bande de Gaza début mai et une succession de jours fériés pour justifier le peu de progrès dans les pourparlers gouvernementaux.

Il a cependant déjà commencé les discussions avec ses partenaires potentiels, à la fois sur la distribution des portefeuilles et sur le programme de la coalition.


Son parti, le Likoud (droite), est arrivé en tête du scrutin d’avril, avec 35 sièges sur 120, à égalité avec une liste de centre droit. M. Netanyahu était le mieux placé pour former une coalition disposant d’une majorité absolue.

Celle-ci devrait être composée de formations de droite plus ou moins radicales et plus ou moins religieuses, et de partis ultra-orthodoxes représentant les 10% d’Israéliens observant rigoureusement les règles du judaïsme.

M. Netanyahu peut espérer une majorité de 65 voix au Parlement. Le gouvernement pourrait être encore plus à droite que le précédent, réputé le plus à droite de l’histoire d’Israël.

S’il parvient à ses fins, M. Netanyahu, 69 ans, entamerait un cinquième mandat. Au pouvoir sans discontinuer depuis 2009 et depuis 13 ans au total en comptant un précédent mandat entre 1996 et 1999, il ravirait en juillet le record de longévité à David Ben Gourion, père fondateur de l’Etat d’Israël.

À LA UNE
Retour en haut