Société › Actualité

Journée de marche à Conakry: nos premiers constats(Dixinn- wanindara- tannerie -bambeto)

Ce jeudi 08 novembre 2018, l’opposition guinéenne appelle ses militants et sympathisants à sortir dans la rue pour manifester leurs mécontentements face à ce qu’elle appelle la violation des lois de la République et des accords politiques.

Les opposants au régime Condé comptent  dénoncer aussi l’injustice dont subit les citoyens tués lors des manifestations politiques.

De Hamdallaye à Cosa, en passant par Bambéto et Koloma  marché, le commerce est resté fermé et la circulation paralysée. Deux pic up de la CMIS n°2 de Bambéto sont stationnés au rond point de Bambeto entrain d’observer la situation.

Du côté de Dixinn où se trouve le domicile du leader de l’UFDG , l’ambiance est tranquille. Contrairement au mardi dernier, aucun service de sécurité n’est visible ce matin aux alentours du domicile de Cellou Dalein Diallo. Certains leaders de l’opposition sont déjà sur place où se tient maintenant même une réunion de crise.


A wanindara, la situation reste tendue entre jeunes et forces de l’ordre suite à l’assassinat par balles de deux jeunes hier soir par un véhicule de bérets rouges.

Du côté du rond point de la Tannerie, point de départ de la marche, un dispositif sécuritaire important y est basé. Des camions à eau chaude et un grand nombre d’hommes en uniforme y sont visibles.

Pour l’heure, la circulation est fluide sur l’autoroute Fidel Castro.

À LA UNE
Retour en haut