› Politique

Kalémodou Yansané : « ce que j’attends de la Cour Suprême… »

Kalémodou Yansané

Le candidat de l’UFDG donné vainqueur devant Mamadouba Tos Camara motive sa démarche.

Engagé dans une bataille judicaire pour le contrôle de la mairie de Matoto, Kalémodou Yansané vient d’exprimer ses attentes vis-à-vis de la Cour Suprême qui rendra sa décision le jeudi 31 Janvier. « Au sein de la Cour Suprême, il y a une chambre administrative. Ce n’est pas un contentieux électoral. Si c’était un contentieux, le résultat du vote contesté serait adressé au juge électoral. Mais cette fois-ci, c’est un recours administratif. Le ministre est venu à la télévision, il a fait une déclaration administrative qui n’est pas soutenue par un écris administratif. Nous avons estimé qu’il n’a pas le droit de faire cette déclaration. Aucun article des Lois que nous avons en Guinée ne lui donne ce mandat. C’est à ce titre que nous avons saisi la Cour Suprême pour qu’elle annule la décision administrative du ministre (Bouréma Condé) », a confié M. Yansané.


L’élection du maire de Matoto a été entachée d’irrégularités alors que le candidat de l’opposition était donné vainqueur devant son rival de la majorité présidentielle. Le cafouillage qui a suivi le vote a empêché le processus d’aller jusqu’à son terme. Le soir du vote le ministre Bouréma Condé a annoncé son annulation. Une décision contestée par le parti de Cellou Dalein Diallo. « La partie qui se sent lésée dans l’élection qui accorde 23 voix à Kalémodou, elle peut si elle veut se plaindre au tribunal. En ce qui ce nous concerne, on ne se plaint pas parce qu’on a eu 23 voix sur 45, c’est la déclaration du ministre que nous contestons », a clarifié Kalémodou Yansané.

À LA UNE
Retour en haut