Société › Actualité

Kankan : un lycéen blessé par balle par des inconnus

Un cordon de sécurité (c) Droits réservés

Les citoyens de Kankan sont confrontés à une insécurité de plus en plus grandissante. Amara Kéita a été blessé par balle par des inconnus qui ont emporté la moto de son ami au quartier Missira, dans la banlieue de Kankan.

Malgré les nombreuses mesures prises par les autorités de Kankan, l’insécurité atteint des proportions pour le moins inquiétantes. Dans la nuit d’hier mercredi, des hommes armés ont ouvert le feu sur Amara Kéita, élève en classe de Terminale Sciences Sociales au lycée Marien N’Gouaby, le blessant au niveau du mollet. La victime a été transportée au service des urgences de l’hôpital régional.

Selon Mamady Camara, compagnon d’infortune de la victime et propriétaire de la moto emportée, ils étaient partis rendre visite à une amie quand l’attaque a eu lieu. « Quand nous sommes arrivés chez notre amie, j’ai demandé à Amara Kéita de m’attendre à côté de la moto jusqu’à ce que j’aille saluer. Mais, trente (30) minutes après, j’ai entendu des coups de feu. Quand je suis venu, j’ai trouvé que la moto a disparu et mon ami était à terre. Il avait reçu une balle au mollet. Sa vie n’est toutefois pas en danger », a-t-il expliqué.

Moussa Keïta, président de la jeunesse de Missira, a expliqué que les présumés malfrats auraient été arrêtés même si l’information n’est pas confirmée par la police. « C’est vers 21h qu’on m’a appelé pour me dire qu’on a tiré sur quelqu’un. Mais, comme il y avait trop de versions, j’ai appelé la police. L’ambulance a transporté la victime à l’hôpital. Selon ce que j’ai appris, les présumés malfrats auraient été arrêtés, mais la police n’a pas confirmé l’information », a-t-il laissé entendre.

 


À LA UNE

Retour en haut