Société › Actualité

Koubia: Les activités économiques au ralenti du fait des manifestations

Koubia: Les activités économiques au ralenti du fait des manifestations

La ville de Koubia a été paralysée pendant plusieurs heures mardi 28 janvier 2020, du fait des manifestations, rapporte l’agence de presse guinéenne.

Habituellement les manifestations sont sans conséquences majeures à Koubia ; mais ce mardi, le marché hebdomadaire qui se tient tout le mardi est resté fermé sauf quelques femmes vendeuses des condiments ont exposé leurs produits aux alentours du marché.

Les Boutiques, magasins, gares routières et autres lieux de petit commerce sont restés fermés mardi. Depuis plus de 20 ans, c’est la première fois que le marché hebdomadaire de Koubia n’a pas eu lieu.

Pour le moment aucun incident n’a été enregistré suite à ces manifestations sauf quelques cas isolés à Matakaou une sous-préfecture située à 22km au Nord de la ville de Koubia. Il faut rappeler, selon le siège central de l’AGP à Conakry « qu’aucune ville de l’intérieur n’était concernée par l’appel à manifester du 28 janvier. Il s’agit d’un effet de contagion dû à l’éparpillement des coordinations, au manque de contrôle des sujets et surtout aux considérations politico-communautaristes qui caractérisent désormais les activités du FNDC et de ses alliés politiques. Les activités et structures du FNDC sont incontrôlées. » renchérit la rédaction de l’AGP


À LA UNE

Retour en haut