Eco et Business › Ressources minières

La Compagnie des Bauxites de Guinée au cœur du Symposium Mines Guinée

La Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) est au cœur du Symposium Mines Guinée ouvert ce mercredi 24 avril 2019 à Conakry.

Le stand de la CBG situé à la rentrée de la grande salle de conférence refoule du monde. L’un des premiers à l’avoir visité, c’est le Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé qui était en compagnie de son Premier Ministre Ibrahima Kassory Fofana. Etant l’un des sponsors leaders de ce grand évènement, cette compagnie minière a mobilisé les ressources nécessaires pour marquer de son empreinte ce symposium qui réunira pendant trois jours à Conakry d’éminents spécialistes des questions minières. Elle est représentée au plus haut niveau par son Directeur Général Souleymane Traoré qui animera plusieurs panels tout au long du symposium.

Présente en Guinée depuis 1963, la compagnie des bauxites de Guinée expose son expertise, son expérience et son savoir-faire afin de permettre à d’autres projets qui viennent de naître de se développer. Selon Souleymane Traoré, la mutualisation des infrastructures est importante pour permettre à certains projets de se développer. « Le coût des infrastructures surtout logistiques d’acheminement, sont parfois un frein au développement des projets miniers. On a mis en place des outils innovants dans la mesure du possible pour procéder à la mutualisation de certaines infrastructures. C’est dans ce cadre que le chemin de fer de Boké qui relie le port de Kamsar à la mine de Sangarédi en opération depuis 1973 a été mutualisé. Trois acteurs miniers à savoir la CBG (opérateur), la COBAD de Rusal, la compagnie GAC de MUBADALA vont utiliser le même chemin de fer afin de permettre ces projets de se développer. La mutualisation est aujourd’hui une réalité », a expliqué le Directeur général de la Compagnie des Bauxites de Guinée.


Souleymane Traoré, souligne que dans son plan stratégique, la CBG à l’ambition de doubler sa capacité de production. Cette ambition est sur la bonne voie. « Nous allons commencer une étude de préfaisabilité pour une raffinerie d’Alumine. On est très avancé. Nous sommes en ligne avec nos prévisions. En fin juin, on aura clôturé le projet », a-t-il annoncé. Le respect du contenu local cher au président Alpha Condé qui n’a d’ailleurs pas manqué de le rappeler encore à ce symposium est une réalité à la CBG. « Nous travaillons beaucoup au niveau de l’entreprenariat local. On a en place un fonds revolving qu’on met à la disposition des petites et moyennes entreprises pour les aider à se développer. Sur 14 TPE qu’on a initiés, on a une douzaine qui sont actives qui emploient près de 1 000 personnes. Ce qui n’est pas négligeable, car on sait qu’en Guinée une personne qui travaille peut nourrir cinq à dix personnes », a précisé M. Traoré.

À LA UNE
Retour en haut