› Société

La Cour Constitutionnelle et à la Cour Comptes cambriolées

Les deux institutions républicaines ont été cambriolées dans la nuit du lundi 6 au mardi 07 mai 2019.

Selon nos informations, l’ordinateur du président de la Cour des Comptes, Mohamed Diarré et une forte somme d’argent auraient été emportés par les malfrats qui courent encore dans la nature. La Cour des Comptes et la Cour Constitutionnelle sont abritées dans un même immeuble en pleine cœur de la Capitale (Kaloum, quartier Alamya). Les cambrioleurs auraient pris tout leur temps. Ils auraient d’abord commencé par le bureau président de la Cour des Comptes qu’ils ont offensé. Ils ont volé son ordinateur et une forte somme d’argent mais dont le montant exact n’a pas été précisé.

Ensuite, ils ont foncé vers le bureau du secrétaire général de la Cour Constitutionnelle. Là, ils auraient arraché un écran plasma fixé au mur et un ordinateur bureautique qu’ils ont laissé sur place. De là, ils seraient allés vers le bureau du DAF qu’ils n’ont pas pu ouvrir. Une source proche de la Cour des Comptes nous a confié que le haut commandement de la gendarmerie qui a été alerté a déployé une équipe pour faire un constat et auditionner les victimes, mais aussi les gendarmes qui étaient de garde ce jour-là. Les enquêtes sont en cours nous a confié un responsable du Haut commandement.


À LA UNE

Retour en haut