Eco et Business › Finance

La Guinée est encore en retard pour intégrer la zone Eco (Bah Oury)

Le débat sur la reforme du franc CFA a bien évolué. Des avancées majeures ont été enregistrées  pour l’abandon du franc CFA au profit de l’Eco. Cette nouvelle monnaie devrait entrer en vigueur en 2020. Ancien banquier, Bah Oury, assure que la Guinée manque de reformes conséquentes pour intégrer cet espace monétaire.

En effet, Le président de l’UDD se réjouit de la détermination des quinze pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO)  à mettre en place une monnaie unique.

« La fin annoncée des mécanismes du  Franc CFA par les dirigeants de l’UEMOA et le président Macron a une portée historique qui révolutionne les relations entre la France et 8 pays ouest-africains. L’entrée en scène de l’Eco l’année prochaine est une étape majeure pour la CEDEAO », estime Bah Oury.

Cependant, l’ancien banquier déplore que la Guinée ne soit pas prête pour intégrer cet espace monétaire.

« L’objectif est de faire de l’Eco la monnaie unique ouest-africaine. La Guinée dont la gouvernance économique et monétaire présente moult rigidités structurelles est hélas encore en retard pour intégrer le nouvel espace monétaire à cause de l’absence de réformes conséquentes »,  assure Bah Oury.

 


À LA UNE

Retour en haut