› Politique

La réaction du parti de Cellou face aux promoteurs d’un 3ème mandat

Malgré son statut de première force politique au sein de l’opposition, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée peine encore à adopter une stratégie pour barrer la route aux sirènes révisionnistes.

Le parti dirigé par Cellou Dalein Diallo est pourtant l’un des mieux implantés en Guinée, et même à l’étranger. Mais ses actions sur le terrain contre un troisième mandat pour Alpha Condé ne sont pas encore visibles. Hormis certaines déclarations par voie de presse, le combat du principal parti d’opposition laisse encore à désirer. Ceux qui semblaient attendre une déclaration officielle du Président Alpha Condé quant à sa volonté de briguer un troisième mandat ont pourtant été bien servis. Le Chef de l’État a clairement affirmé que « S’il y a modification de la Constitution, il y a troisième mandat ». Menaçant de passage ceux qui tenteront d’empêcher le peuple de s’exprimer sur son projet de nouvelle Constitution.


À LA UNE
Retour en haut