Opinions › Tribune

La rencontre Alpha Condé-Dalein Diallo en vedette dans la presse guinéenne

La presse électronique guinéenne a largement fait écho du tête-à-tête entre le Président Alpha Condé et son principal opposant, Cellou Dalein Diallo, pour résoudre le contentieux électoral né du scrutin local du 4 février 2018.« Décrispation politique : voici ce que Cellou Dalein Diallo a dit au sortir du palais Sékhoutouréyah »,  titre le site Guinéematin. « On a eu des discussions longues et franches. Et, je pense que j’ai été entendu. Maintenant, on attend de voir l’application. Les manifestations sont suspendues jusqu’à ce que le comité de suivi puisse proposer la solution pour la publication des vrais résultats du scrutin », écrit le portail citant le chef de l’opposition guinéenne.

« Cellou Dalein Diallo annonce la suspension des manifestations », note pour sa part Africaguinée avant de relever que la fumée blanche vient de sortir du Palais Sékoutoureya où Alpha Condé s’est entretenu avec son opposant, Cellou Dalein Diallo.

« Après plusieurs heures d’échanges, l’opposant s’est dit +satisfait+ de sa rencontre avec le Chef de l’État. La première conséquence de cet entretien, c’est la suspension de toutes leurs manifestations en attendant la mise en œuvre des accords ».

« Tête-à-tête Alpha – Dalein : les manifestations en suspens, la paix en pointillé », commente également Guinéenews, qui précise qu’après la poigné de mains, les sourires et les photos de famille, le plus dur reste à venir : le respect des engagements.


« Tête-à-tête Alpha- Dalein : un sénégalais en arrière-plan, discret mais efficace », annonce encore Guinéenews. Selon ce site, Maître Bocounta Diallo, célèbre avocat sénégalais, fait partie des hommes de l’ombre, en plus de Tibou Kamara, de Louis Michel et des diplomates, qui ont pesé de leur poids pour faciliter l’audience.

« Palais Sékhoutouréya : qui est ce colosse derrière Alpha et Cellou ?», s’interroge Médiaguinée. Puis, le site d’ajouter : « Me Boucounta Diallo, est un avocat et ami du chef de l’État. Il connaît aussi bien Cellou Dalein Diallo. Lors du procès en 2000 à Conakry de l’opposant Alpha Condé poursuivi pour atteinte à la sûreté de l’Etat, Me Boucounta qui était le président du collectif des avocats de la défense du leader du RPG, a mouillé sa robe pour défendre celui qui sera dix ans plus tard le président de la Guinée.

À LA UNE
Retour en haut