International › APA

L’affaire « Bédié appelle à la haine de l’étranger » continue de faire la Une des journaux ivoiriens

Pas d'image

L’affaire « Bédié appelle à la haine de l’étranger » continue de faire la Une des journaux quotidiens ivoiriens parus, mercredi, sur l’ensemble du territoire national, au lendemain de la conférence de presse du porte-parole du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition au pouvoir) après celle du secrétariat exécutif du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié à la coalition au pouvoir) qui a été précédée par la déclaration-condamnation du Gouvernement.Grave incitation à la haine contre les étrangers : « Adjoumani  déshabille le père de l’ivoirité », barre en Une Le Rassemblement qui se  demande si Bédié est « encore le disciple d’Houphouët ». « Pourquoi  dénie-t-il aux autres, leurs origines ? (…) Peut-il encore présider le  prix Houphouët ? », s’interroge le porte-parole principal du RHDP dans  ce journal.

Appel à la xénophobie du président  du PDCI : Adjoumani déshabille « totalement », Bédié, commente à son  tour Le Mandat. « Ses appels à la haine sont constitutifs d’infraction  (…) Son neveu est l’un des plus grands pourvoyeurs d’orpailleurs  clandestins », enfonce M. Adjoumani en Une de ce quotidien. 

Ce  qui fait dire à L’Expression que Bédié est pris dans son propre piège  suite à son engagement pour le retour en force de l’ivoirité et du  tribalisme. « Bédié tombe sous le coup du code pénal » parce que « ses  paroles sont dangereuses et nuisibles pour la cohésion sociale et la  paix », rapporte de son côté Le Patriote en attribuant ces propos au  ministre Adjoumani.  


« Les déclarations de  Bédié ne constituent pas une faute politique », fait remarquer par  contre un juriste et analyste politique dans les colonnes de Le Sursaut,  là où dans L’Inter un autre juriste explique si « on peut arrêter Bédié  ». Ce qui fait écrire à Notre Voie que le RHDP est dans tous ses états  après la charge de Bédié et du PDCI. 

Présidentielle  2020/ Aveuglé par ses ambitions, comment Bédié met en péril la vie des  planteurs baoulé, croit savoir pour sa part Le Jour Plus. « Tout ceci  montre que Bédié est conscient que le PDCI ne peut pas gagner », répond  dans L’Intelligent d’Abidjan, le porte-parole adjoint du RHDP, Mamadou  Touré.

À LA UNE
Retour en haut