Santé › Actualité

Lancement d’une opération de vaccination contre la poliomyélite à Labé

L’UNICEF a lancé hier, jeudi 06 septembre 2018 une opération de vaccination contre la poliomyélite dans sous-préfecture de Dara Labé.

Cette opération concerne tous les enfants de zéro à cinq ans, selon Dr Mamadou Hady Diallo, le Directeur Préfectoral de la Santé de Labé.

« Nous sommes réunis à Dara Labé pour lancer le premier tour des journées nationales de vaccination contre la poliomyélite. Nous avons déjà déployé sur le terrain 387 vaccinateurs et volontaires, 72 mobilisateurs sociaux et 36 crieurs publics. Cette vaccination concerne tous les enfants de zéro à cinq ans et elle va durer quatre jours puisque nous savons que la couverture est assez faible dans notre région d’après les enquêtes », explique-t-il.

La cérémonie officielle de lancement a été présidée par Safioulaye Bah le préfet de Labé.

L’administrateur n’a pas manqué de fustiger l’indifférence de la population à l’égard de l’opération en cours.

« Personne d’entre nous n’aimerait avoir un enfant handicapé, alors pourquoi ne pas faire vacciner vos enfants ? Je le dis souvent, la bénédiction ce n’est pas de voir des grosses cylindrées lors de ton décès ou égorger des vaches à cet événement. Mais plutôt le fait de laisser des enfants bénis qui assurent la succession. Il y avait assez de maladies de par le passé mais c’est grâce aux vaccins que nous avons pu éradiquer ces maladies », Safioulaye Bah.


La mobilisation était faible. Une situation qu’a tenté d’expliquer Alpha Sow, le sous-préfet de Dara.

« J’ai appelé tous les présidents de district et les conseillers communaux. Je leur ai dit d’informer toutes les nourrices à tous les niveaux de se mobiliser aujourd’hui car le lancement se fera au centre ».

L’administrateur du Bureau Zone Ouest UNICEF Labé tire la sonnette d’alarme. « Cette campagne c’est pour amener les parents à accepter que tous les enfants de zéro à cinq ans puissent être vaccinés avec l’obtention de deux gouttes de vaccin dans la bouche. Cet objectif ne peut être atteint sans la volonté si bien des autorités en place que des autorités locales à travers les différentes localités. Nous avons dix communes de convergence à travers Labé, la priorité c’est la vaccination de tous les enfants de zéro à cinq ans ».

Pour le premier jour de l’opération, seuls 14 enfants ont bénéficié du vaccin contre la poliomyélite du côté de la sous-préfecture de Dara Labé.

À LA UNE
Retour en haut