International › APA

Le décès de Pape Diouf endeuille la presse sénégalaise

Les quotidiens sénégalais parvenus ce mercredi à APA pleurent la mort de Pape Diouf, ancien président de l’Olympique de Marseille (Ligue 1française), disparu la nuit dernière des suites du coronavirus.« Le virus nous prend Mababa (son nom à l’état civil) », barre à sa Une le quotidien national Le Soleil avant de souligner que le natif de Abéché (Tchad) est la « première victime au Sénégal du coronavirus ».

« Hospitalisé à Fann, l’ex-journaliste et agent de joueur était sous assistance respiratoire. Cet amoureux du football devait être évacué de Dakar à Nice en France, à bord d’un avion sanitaire affrété par l’ambassade de France au Sénégal, sa famille devait le rejoindre ensuite », rapporte le journal, citant l’Agence France presse (AFP).

« Son état a empiré (ces derniers jours) et finalement, le voyage n’a pas eu lieu, Mababa Diouf, son nom à l’Etat civil, ayant rendu l’âme en terre sénégalaise. Il était très fier de ses racines africaines », ajoute le même journal.

« Pape perd son dernier match », titre Le Quotidien qui illustre sa Une par une photo de l’ancien président de l’Om, la main droite placée sur le menton. Dans ses colonnes, le journal informe que « Pape Diouf qui faisait partie de ces +cas graves+ (dont parlait, lundi dernier, le Dr Abdoulaye Bousso) (…) a été contaminé récemment au Sénégal, au retour d’un déplacement professionnel en Côte d’Ivoire ».

L’AS quotidien arbore le même titre que Le Quotidien et signale que l’ancien agent de Didier Drogba, arrivé en France à l’âge de 18 ans pour poursuivre ses études « avait 68 ans (hier) et était l’un des deux cas graves évoqués avant-hier ».

Sous le titre « Le sommeil du numéro 1 », L’Observateur fait des « révélations sur les derniers instants de l’ancien Président de l’Olympique de Marseille décédé du Coronavirus ». Dans ses colonnes, le journal soutient qu’« Il était un héros à sa façon, célébré par tout un pays » mais que le « Covid-19 (va priver)  le Pape d’un enterrement digne de son rang ».

Le même journal qui a recueilli des témoignages de personnes qui ont côtoyé Pape Diouf durant sa vie, note que ce dernier est le « symbole de la réalité létale du Coronavirus ». Au Sénégal, certaines personnes doutent toujours sur l’existence même de la maladie.

Pour le quotidien spécialisé Stades qui revient, à travers un portrait, sur « les multiples vies d’un Pape du foot », cette disparition plonge « Le monde du foot sous le choc ».

«  Le virus rode autour de Macky », affiche en Une Walf Quotidien avant d’écrire ceci : « Le ministre des Sports, Matar Bâ, a été dans la même salle que le cas testé positif au Groupe Futur Médias, le 17 mars dernier. Une personne contact, avec d’autres acteurs de la lutte, qui dédramatise et déclare avoir pris part au dernier Conseil des ministres ».

Sous un autre angle, le quotidien EnQuête s’intéresse à la pandémie du coronavirus et donne la parole à l’épidémiologiste et collègue du professeur Didier Raoult de l’Institut Hospitalier et Universitaire-Méditerranée à Marseille qui prône l’utilisation de la Chloroquine pour soigner le Covid-19, Docteur Cheikh Saadibou Sokhna qui donne « sa part de vérité » sur ce sujet.

A ce propos, le directeur de recherches à l’Institut de Recherche et Développement (IRD) « explique en quoi la chloroquine est efficace pour tenter d’endiguer la vague pandémique, non sans lever un coin du voile sur les motivations sécrètes de certains collègues réservés sur cette solution ».

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut