International › APA

Le président de la Caf Ahmad Ahmad interpellé en France (média)

Pas d'image

Ahmad Ahmad, le président de la Confédération africaine de football (Caf) a été interpellé, ce jeudi matin à Paris (France), renseigne Jeune Afrique dont le site a été visité à APA.« Ahmad Ahmad a été interpellé vers 8h30 à l’hôtel de Berri, à Paris, pour être entendu par les services de l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclif) », indique Jeune Afrique.

Selon ce média international, « cette interpellation serait liée au contrat rompu unilatéralement par la Caf avec l’équipementier allemand Puma pour s’engager avec la société Technical Steel, basée à La Seyne-sur-Mer ».

D’après Amr Fahmy, ex-secrétaire général de l’instance faîtière du football africain, la signature du contrat liant la Caf à la société Technical Steel aurait été favorisée par la proximité entre Ahmad Ahmad et un des dirigeants de l’entreprise française, et dont le surcoût atteindrait 739 000 euros (430 millions F CFA).


Le média fondé par Béchir Ben Yahmed rapporte les propos du Malgache selon qui, « toutes les décisions ont été prises de manière collégiale » et « transparente ». Ahmad Ahmad était à Paris où il a assisté hier mercredi à la réélection de Gianni Infantino à la tête de Fédération internationale de football association (Fifa).

À LA UNE
Retour en haut