International › AFP

Le « roi de la cocaïne » dominicain arrêté en Colombie

Le Dominicain César Emilio Peralta, surnommé « le roi de la cocaïne » parce qu’il aurait fait acheminer « des tonnes » de drogue des Caraïbes vers les Etats-Unis et l’Europe, a été arrêté lundi en Colombie, ont annoncé les autorités dominicaines.

Peralta, âgé de 44 ans et également surnommé « el Abusador » (la Brute), a été interpellé au petit matin à Carthagène, dans le nord de la Colombie, a déclaré le procureur général dominicain, Jean Alain Rodriguez, lors d’une conférence de presse.

En outre, a-t-il ajouté, le réseau de trafiquants de Peralta, qui selon le FBI avait des ramifications au Venezuela, à Porto Rico et en Colombie, a été « complètement démantelé » lors d’une soixantaine d’opérations où 18 personnes ont été arrêtées.

Trois suspects ont été extradés vers les Etats-Unis et un quatrième est en train d’être remis à la justice américaine, a précisé M. Rodriguez.

Le FBI promettait une récompense de 100.000 dollars pour toute information qui mènerait à l’interpellation de César Emilio Peralta.

« Nous sommes en contact avec le ministère colombien de la Justice pour organiser son extradition, que ce soit vers les Etats-Unis ou la République dominicaine », a encore indiqué le procureur général, en marquant sa « préférence » pour les Etats-Unis.

Le Trésor américain avait placé Peralta sur ses listes noires de narcotrafiquants étrangers en août dernier, le soupçonnant d’avoir organisé le transport de « tonnes de cocaïne et de quantités significatives d’opioïdes » de la République dominicaine vers les Etats-Unis, Porto Rico et l’Europe.


À LA UNE

Retour en haut