International › APA

Le Roi Mohammed VI appelle à faire de la formation militaire une locomotive de développement des capacités de l’armée

Pas d'image

Le Roi Mohammed VI a appelé à faire de la formation militaire une locomotive de développement des capacités et du potentiel de l’armée marocaine, tout en veillant à développer la coopération militaire avec l’environnement africain du Maroc et au niveau international.« Notre ambition aujourd’hui est que nos forces armées royales continuent constamment à aller de l’avant, ce qui nous pousse à Nous intéresser à la formation militaire et à en faire une locomotive de développement de vos capacités et de renforcement de votre potentiel, tout en veillant à développer la coopération militaire avec notre environnement africain et au niveau international, pour échanger les expériences et les expertises, et à organiser des manœuvres conjointement avec de nombreuses armées des pays amis, afin d’assimiler les nouvelles méthodes et techniques et d’accompagner l’évolution rapide des domaines de la sécurité et de la défense », a souligné le Souverain dans un ordre du jour adressé mardi à l’occasion du 63ème anniversaire de la création  des Forces Armées Royales (FAR).

En vue d’acquérir de nouvelles connaissances et de développer les compétences nécessaires pour compléter les acquis réalisés conformément aux plans et programmes dont nous avons ordonné l’exécution, le Souverain a donné ses instructions aux services de l’État-Major général pour mettre en œuvre les programmes de recherche scientifique, technique et d’ingénierie et œuvrer à les renforcer et les développer dans tous les domaines militaires et sécuritaires; et ce à travers la conclusion de partenariats et de conventions avec les instituts nationaux supérieurs, dans les domaines de la recherche scientifique appliquée, en vue de développer les compétences propres à l’Armée royale marocaine.

Dans le même cadre, il a ordonné d’actualiser les méthodes de formation militaire dans ses différents niveaux, de les rendre plus harmonieuses et complémentaires, d’unifier les programmes et manuels scolaires militaires et de mettre en place des mécanismes communs de travail, permettant de profiter mutuellement des formations disponibles dans les différentes écoles et différents instituts nationaux.


Selon lui, ce programme comprend aussi le développement des FAR et la modernisation de leurs capacités militaires et de défense et l’amélioration de leur disposition au combat pour les différentes armes pour faire face aux menaces et dangers actuels et futurs, y compris les menaces terroristes, électroniques et cybernétiques.

Le Souverain a également donné ses instructions pour préserver les acquis matériels, améliorer les conditions du travail quotidien de l’armée pour mettre à sa disposition tous les moyens nécessaires en vue de remonter son moral, afin « que vous restiez toujours, sous notre sage conduite, garant de la paix et de la sécurité de la patrie et un bouclier solide pour la protection de son intégrité, de sa souveraineté et de ses institutions ».

À LA UNE
Retour en haut