International › APA

Le sit-in avorté contre la hausse du prix de l’électricité au menu des quotidiens sénégalais

Les quotidiens sénégalais reçus ce samedi à APA font principalement leurs unes sur l’intervention musclée des forces de l’ordre pour tuer dans l’œuf le sit-in que voulait organiser, la veille à la place de l’Indépendance située au centre-ville de Dakar, le collectif « Noo lank » pour protester contre la hausse du prix de l’électricité et obtenir, dans un second temps, la libération des personnes arrêtées lors d’une précédente manifestation liée toujours à la cherté du courant.« Marche interdite de +Noo Lank+ : La police mate la presse », titre L’AS  sur presque toute sa une où sur fond de la fumée blanche des  grenades lacrymogènes on voit un policier et deux hommes volant au secours d’un individu, apparemment mal en point.  En sous-titres, le journal affiche : « Le Synpics interpelle le ministère de l’Intérieur – Les manifestants ratent l’indépendance et se font arrêter -Des policiers camouflés en baye fall – Les 25 manifestants arrêtés refusent de répondre aux questions ».

Le stratagème de la police consistant à infiltrer les manifestants par des policiers déguisés en baye fall a été payant, note L’AS, soulignant que « c’est grâce à eux que plusieurs personnes » ont été interpellées.

Là où ce journal parle de 25 interpellés, son confrère, Vox Populi fait état de « plus de 30 arrestations ».  Sous le titre « La police mate manifestants et journalistes », Vox Populi  commente que « le sit-in que les membres du Collectif +Noo Lank+ avaient prévu de tenir à la Place de l’Indépendance n’a pas fait long feu. Les manifestants qui  ont bravé l’interdit préfectoral ont vite été maitrisés par des policiers intransigeants ».      

Le nombre des interpellés, dont le politicien Thierno Bocoum et deux membres de +Y’en a marre+, Aliou Sané et Thiat, divise également Sud Quotidien et Le Quotidien : le premier avance « plus d’une trentaine » arrêtés à Dakar et à Thiès, là où le second fait état de « plus d’une vingtaine » d’arrestations.

En revanche, ces journaux s’accordent à reconnaitre que les manifestants sont loin de baisser les bras et promettent même de descendre à nouveau dans la rue. Cela donne ces titres : « Le collectif +Noo Lank+ prêt à poursuivre le combat » (L’AS), « Cheikh Oumr Wade, porte-parole du jour de + Noo Lank+ : On va accentuer le combat, on ne reculera pas d’un iota » et « Mamadou Migne Diouf, coordonnateur de +Noo Lank, Nio Bagn+ : Dés lundi, vous aurez la suite de notre plan d’action ».

En sport, les journaux, notamment ceux dit spécialisés, font leurs unes sur la finale du Mondial des clubs que joue ce samedi à Doha Liverpool de Sadio Mané contre l’équipe brésilienne de Flamengo. « Mané, les 4 derniers grands défis de l’année » et « Sadio sur le toit du monde ? » sont les titres arborés pour la circonstance par Stades et Record.

    


À LA UNE

Retour en haut