International › APA

Légère hausse des importations du Sénégal

Pas d'image

Les importations du Sénégal au cours du mois d’avril 2019 ont connu une légère hausse de 3,9% comparées au mois précédent, rapporte une note de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) reçue mardi à APA.Ces importations sont évaluées à 322,20 milliards de FCFA contre 310,10 milliards de FCFA au mois de mars 2019, soit un relèvement de 12,10 milliards de FCFA (1 FCFA équivaut à 0,0017 dollar). « Cette hausse est imputable à celle des achats à l’extérieur de maïs (4,8 milliards de FCFA contre 1,4 milliard de FCFA au mois précédent), de riz (plus 36,7%) et de métaux communs (plus 16,8%)», explique l’ANSD.

Par ailleurs, ajoute l’ANSD, l’absence d’importations d’huile brute de pétrole au mois précédent contre 21,8 milliards de FCFA au cours de la période sous revue a renforcé cette tendance à la hausse.

Toutefois, cette augmentation des importations a été modérée par le repli des achats à l’extérieur d’autres machines et appareils (moins 36,4%) et de produits pétroliers finis (moins 22,3%).

Comparées au mois d’avril 2018, les importations ont connu une hausse de 19,6%. Leur cumul à fin avril 2019 s’est établi à 1287,60 milliards de FCFA contre 1212,10 milliards de FCFA pour la période correspondante en 2018, soit une hausse de 6,2%.

Les principaux produits importés par le Sénégal, au cours de la période sous revue, sont les produits pétroliers finis (32,2 milliards de FCFA), les autres machines et appareils (25,3 milliards de FCFA), le riz (22,6 milliards de FCFA), les huiles brutes de pétrole (21,8 milliards de FCFA) et les métaux communs (17 milliards de FCFA).

Les principaux fournisseurs du Sénégal sont la France (18,4%), la Chine (9,1%), le Nigéria (6,8%), la Turquie (6,3%) et l’Inde (6,1%).


À LA UNE

Retour en haut