Politique › Partis politiques

Législatives en Guinée : Le GDE ouvrira le passage des partis candidats dans les médias

Législatives en Guinée: Le GDE ouvrira le passage des partis candidats dans les médias

Cinq jours après l’ouverture de la campagne électorale pour les législatives du 16 février, la Haute Autorité de la Communication (HAC) a procédé lundi 20 janvier au tirage au sort de l’ordre de passage des 30 partis politiques candidats au scrutin de liste nationale ou élection à la proportionnelle des députés. Et c’est le Parti (GDE) Guinée pour la Démocratie et l’Equilibre qui a été tiré premier pour ouvrir le passage des partis politiques dans les médias du service public.

La GDE sera suivi dans l’ordre de passage par les Partis Afia, PDG-RDA, UFD et autres RGP et UPR. Le premier tour de l’ordre de passage des partis candidats au scrutin proportionnel sera clôturé par les partis GéCi (29e position) et l’UFC, 30 e dans le tableau issu du tirage au sort du 20 janvier 2020 dans la salle du 25 aout, siège de la HAC à Kaloum-Conakry.
Selon les responsables de la HAC, la RTG, l’AGP, les Radios Rurales et le journal Horoya se feront l’écho du passage des partis politiques candidats à l’élection de liste nationale à la proportionnelle et couvriront les activités de campagne de ces formations politiques. En revanche, les candidats au scrutin uninominal seront couverts par les radios rurales dans les préfectures ou ils sont candidats.

Cette stratégie permet au candidat de s’adresser directement aux électeurs de la sphère géopolitique et administrative dans laquelle il sollicite les suffrages des habitants. Par exemple, les candidats uninominaux de Coyah et de Kankan n’auront pas besoin des cameras et micros de la RTG ou de l’AGP qui seront branchées (avec des équipes multi médias) aux partis candidats au scrutin de liste nationale à la proportionnelle. Par contre, les candidats uninominaux de Coyah et de Kankan seront couverts de façon équitable par les radios rurales de Coyah et de Kankan.

Autres nouveautés ou exceptions, les candidats uninominaux des cinq communes de Conakry peuvent bénéficier de la couverture de la RTG, de l’AGP et du journal Horoya. Cependant, en raison des difficultés logistiques et financières, les équipes multimédias sont pour le moment à Quay. Elles n’ont pas été constituées ni équipées pour couvrir la campagne des partis politiques candidats au scrutin proportionnel. Même la HAC est privée de ressources pour exécuter son programme d’activité.

Outre le projet d’échanges ou de remise à niveau des journalistes et les contours du journal de campagne, la HAC et les médias du service public attendent des moyens logistiques et financiers pour un déploiement dans les 33 préfectures et pour l’animation de l’émission « Programmes croisés des partis et candidats ». Environ 23 partis politiques sur les 30 en lice à la proportionnelle ont été représentés à la rencontre d’échanges lundi 20 janvier entre les Partis Politiques, les responsables des médias et la HAC.


À LA UNE

Retour en haut