International › APA

L’érosion des écosystèmes est l’une des causes de nouvelles maladies comme le COVID-19 (Ministre)

L’érosion des écosystèmes augmente le risque de nouvelles maladies comme la maladie à Coronavirus (COVID) qui en est une « parfaite illustration », a indiqué lundi Alain Richard-Donwahi, le ministre ivoirien des eaux et forêts dans un message du gouvernement délivré à l’occasion de la Journée internationale des forêts et de la Journée mondiale de l’eau.« En 2005, le rapport de synthèse sur l’évaluation des écosystèmes pour le millénaire, indique que l’érosion des écosystèmes pourrait entraîner une augmentation des maladies existantes telles que le paludisme et le choléra, ainsi qu’un risque accru de nouvelles maladies. Le COVID 19 en est la parfaite illustration », a fait savoir M. Donwahi, relevant l’impact du changement climatique sur les ressources en eau.

A ce jour la maladie à Coronavirus a infecté plus de 330 000 personnes dans le monde dont 25 en Côte d’Ivoire et en a tué plus de 13 000 personnes dans le monde.

En Côte d’Ivoire,  en termes d’impacts du changement climatique sur les ressources en eau de surface, a-t-il souligné, les prévisions concernant les écoulements moyens annuels des fleuves Sassandra à Soubré, Bandama à Tiassalé et Comoé à Mbasso, pourront diminuer de 5 à 20%, et celui du fleuve Cavally, de 2 à 10%.

 M. Donwahi a ajouté que pour les eaux souterraines, la recharge des nappes à partir d’infiltration baissera de 7,4 à 13,7% à l’horizon 2031-2040 et 49,3% à l’horizon 2091-2100.

Poursuivant,  il a passé en revue les stratégies du gouvernement ivoirien pour réduire les effets du changement climatique. « Le gouvernement a adopté la Politique de Préservation, de Réhabilitation et d’Extension des Forêts.  D’autre part, il prévoit de se doter d’un document de Politique Nationale de l’Eau», a précisé M. Donwahi ajoutant que la stratégie des ressources en eau met un accent particulier sur la promotion des outils modernes en matière de gestion durable des ressources en eau et le renforcement du système de prévention hydrologique.

 Le monde entier célèbre chaque année la Journée internationale des forêts le 21 mars et la Journée mondiale de l’eau le 22 mars. Ces deux célébrations donnent l’occasion de rappeler le rôle vital des forêts et l’accès de tous à l’eau. Cette année, ces journées ont respectivement pour thèmes : « Les forêts et la biodiversité » et « L’eau et le changement climatique ».

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut