Politique › Sécurité

Les forces armées guinéennes invitées à la rigueur et à la vigilance, par le ministre de la défense

Le ministère de la Défense nationale, devant le personnel militaire venu présenter les vœux de nouvel an, a fait état mercredi 8 janvier 2020 d’un vaste chantier en 2020 qui consiste à défendre l’intégrité du territoire, assurer la sécurité des personnes et de leurs biens tout en faisant participer l’Armée au progrès économique du pays.

Pour Docteur Mohamed Diané « nous n’avons pas droit à l’erreur, surtout en cette année électorale où notre pays est appelé à consolider les bases de sa démocratie à travers différentes consultations électorales programmées par le pouvoir central. Notre rôle est immense car nous sommes à la tête d’une institution garante de la stabilité du pays. C’est pourquoi, j’exhorte tout un chacun à plus de responsabilité dans l’accomplissement de vos différentes missions. »

Selon le Ministre de la Défense Nationale « Loyauté, rigueur et discipline doivent être au centre de toutes nos actions. Sans la loyauté, le respect de la hiérarchie et l’abnégation au travail, nous ne pouvons pas atteindre les objectifs à nous assignés par le président de la république, chef des Armées. »

Au-delà des résultats attendus et des principes de victoires exigés du personnel civil et militaire, du soldat au général, le ministre de la défense et des affaires présidentielles a également rappelé la clôture en 2020 du processus de recrutement au sein des forces armées guinéennes.

Tenant à plus de sérieux dans ces opérations de recrutement entachées parfois de magouilles, d’affinités et de favoritisme, Docteur Mohamed Diané s’est montré catégorique cette fois « Je ne tolérerais aucun laisser-aller, aucun favoritisme dans ce processus qui engage notre crédibilité aux yeux de la population au service de laquelle nous sommes ici. Prenez donc des dispositions pour que tout se passe correctement et dans la transparence absolue. » ordonne-t-il avant de poursuivre « j’instruis les services concernés à se mettre d’ores et déjà au travail, sans délais, pour une relecture de la Loi de programmation militaire afin de l’adapter au contexte et exigences du moment et poursuivre ainsi la réforme du secteur de sécurité. »

En attendant la fin de la relecture de la loi de programmation militaire a demandé aux différentes chaînes de commandement de « tout mettre en œuvre pour renforcer la sécurité non seulement à l’intérieur du pays, mais aussi et surtout de redoubler de vigilance le long de nos frontières en ne négligeant aucune menace susceptible de troubler la quiétude des Guinéens. » alerte-t-il

Bon plan
Publié le 18.03.2019

Kindia : la découverte des ‘’Eaux de Kilissi’’

Le site touristique « Les Eaux de Kilissi », situé entre Seinta et Touguikhouré, sur le chemin de la sous-préfecture de Molota, à 17 kilomètres du centre-ville…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldeconakry.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut