International › APA

Les frontières du Tchad sont «totalement sécurisées» (Armée)

Pas d'image

L’Etat-major général de l’Armée nationale tchadienne (ANT), dans un communiqué reçu lundi à APA, assure que les frontières du pays « sont totalement sécurisées », après que les militaires ont « repéré, neutralisé et mis hors d’état de nuire des mercenaires et des terroristes » qui cherchaient à entrer dans le pays.Selon le communiqué signé du colonel Azem Bermandoa Agouna, porte-parole de l’ANT, tout est parti d’une opération menée par l’armée libyenne contre des groupes mercenaires et terroristes qui écument depuis le 30 janvier la partie sud de la Libye.

Repoussée, la colonne armée « des mercenaires et des terroristes » a tenté de faire incursion sur le territoire tchadien, mais, souligne le communiqué, elle « a été repérée, neutralisée et mise hors d’état de nuire par l’armée de l’air du Tchad, appuyée par l’opération française Barkhane basée au Tchad ».

« Les forces de défense et de sécurité, déterminées et engagées, demeurent vigilantes et sont prêtes à faire face à toute menace d’où quelle viennent », ajoute le porte-parole de l’ANT.


Certains groupes armés comme l’UFR de Timan Erdimi, ont, par un communiqué, annoncé avoir franchi la frontière pour se retrouver du côté tchadien.

Pour sa part, la rébellion du CCSMR dément avoir participé à un quelconque combat.

À LA UNE
Retour en haut