Eco et Business › Tech

Les membres du CNRPT prêtent serment

Image d'illustration

Les membres du conseil national de régulation des postes et télécommunications (CNRPT) ont prêté serment, ce lundi à la Cour suprême pour un mandat de 4 ans non renouvelable.

Sur les 5 membres du CNRPT, seulement 4 étaient présent lors de la cérémonie. Il s’agit du   Président : Dr Ibrahima Khalil Kaba, ministre, directeur du cabinet à la présidence, et de 3  membres : Assiatou Baldé, ancienne ministre de l’environnement, Doumbouya Hadja Fatoumata Donzo (Ministère du commerce) et monsieur Morlaye Alsény Soumah (conseil économique et social). Selon le président de la Cour Mamadou Sylla (Syma), le cinquième qui est Monsieur Kouyaté Mamoudou est actuellement en déplacement, une fois de retour, il se pliera aussi au même exercice.

Il est admis que celui qui prête serment devient une personne de bonne foi, pour qui l’honneur, la probité et la dignité sont au-dessus de tous les privilèges et de toutes les fortunes. Votre serment fait allusion au parjure. Rappelons que la violation du serment est désormais prévue et punie sous l’incrimination de parjure, défini par les articles 12 à 15 de la loi L/2017/041/AN du 04 juillet 2017, portant prévention, détention et répression de la corruption et des infractions assimilées . « le conseil national de régulation de postes et télécommunications est un organe délibérant indépendant. Il tire son indépendance des modalités de désignation de ses cinq membres. En effet, trois d’entre vous sont désignés par le président de la république et les deux autres désignés par les présidents de l’assemblée nationale et du conseil économique et social », rappelle dans son allocutionle président de la Cour suprême.


Par ailleurs, il mentionne : « la fonction de régulation, dont vous êtes investis, doit contribuer, par son indépendance, à la visibilité du secteur, en élaborant le fil directeur le plus réaliste, le plus compréhensible et le plus porteur pour le marché et pour le développement des télécommunications et des technologies de l’information et de la communication ». Après la prestation de serment, le président du conseil national de régulation de postes et télécommunications(CNRPT), Ibrahima Khalil Kaba, a rassuré en ces termes : «  Nous espérons être à la hauteur du sermon que nous avons prêté aujourd’hui. Nous avons les consommateurs dont il faut garantir l’accès au service des postes et télécommunications. Mais aussi la qualité dans le secteur. Il y a de nouvelles menaces qui existent dans le secteur dont il va falloir faire notre petite partition en tant qu’autorité de régulation ».

À LIRE AUSSI

À LA UNE
Retour en haut