Politique › Actualité

Les opposants au référendum restent fermes sur leur position

Le projet de référendum fait face à l’opposition de mambres de la classe politique et de la société civile. Ce référendum pouvant aboutir à l’eventualité d’un troisième mandat d’Alpha Condé, divise toujours.

Depuis environ six semaines, malgré l’emprisonnement de ces principaux leaders, et les manifestations teintées de violences qui se sont soldées par une vingtaine de morts selon l’opposition, le FNDC n’en démord pas. Le parti entend s’opposer au projet de référendum jusqu’au bout. Et après avoir obtenu une autorisation, le FDNC s’en tient à l’itinéraire autorisé par les autorités, rapporte RFI qui précise que cette marche du rond-point de la tannerie au stade du 28 septembre, s’est déroulée sans incident.

Notons qu’en ce moment, les opérations de recensement se poursuivent dans différentes localités en vu des législatives de février 2020. Lors de sa tournée la semaine dernière qui semble avoir montré un certain engouement de la population pour le projet d’Alpha Condé d’une part, et de la réserve d’autre part, le président de la République a exhorté les nouveaux électeurs à se faire recenser.


À LA UNE

Retour en haut