International › APA

Les propriétaires des moto-taxis d’Abidjan invités à « l’arrêt immédiat » de leurs activités

Pas d'image

Les populations du District d’Abidjan sont appelées à « se détourner du mode de transport des moto-taxis », annonce, jeudi, un communiqué du ministère ivoirien des transports, invitant, également, « les propriétaires et conducteurs » de ces engins à deux roues à « l’arrêt immédiat » de leurs activités. »Le Ministre des Transports demande (…) aux  populations du District d’Abidjan de se détourner du mode de transport des  moto-taxis pour leur propre sécurité et engage les forces de l’ordre à poursuivre les opérations de mise en fourrière débutées depuis 72 heures », a écrit le ministre Amadou Koné dénonçant le « développement  » de ce type de transport sur le territoire du District d’Abidjan.

Par ailleurs, il prévient « tous les propriétaires et conducteurs de moto-taxis à Abidjan à procéder à l’arrêt immédiat de leurs activités sous peine de voir leurs moyens de transport être mis en fourrière, sans préjudice des amendes et sanctions pénales prévues par les textes en vigueur », car ne disposant « aucune autorisation émanant  de l’Etat, du District d’Abidjan ou des communes qui la composent ».


À LA UNE
Retour en haut