International › APA

Les résultats du dialogue politique en exergue dans les quotidiens burkinabè

Pas d'image

Les quotidiens burkinabè de ce mardi commentent largement les résultats du dialogue politique initié par le président du Faso, la semaine dernière.«Dialogue politique national : Ils ont discuté, se sont entendus sur tous les points sauf un», arbore, en première page, L’Express du Faso, quotidien privé imprimé à Bobo-Dioulasso, la deuxième capitale burkinabè.

Le journal rappelle que la majorité présidentielle et l’opposition politique ont, du 15 au 22 juillet, cogité ensemble sur les élections de 2020 et sur la situation nationale.

«C’est avec un sentiment de satisfaction générale que la clôture de ce dialogue politique est intervenue ce lundi 22 juin 2019, en présence du président du Faso», écrit L’Express du Faso.

De son côté, le quotidien national Sidwaya rapporte que la rencontre a abouti à plusieurs points de consensus et un seul de désaccord, à savoir la non prise en compte de la carte consulaire biométrique aux élections de 2020.

A ce sujet, L’Observateur Paalga (privé) affiche : «Conclusion dialogue politique : la carte consulaire, seule fausse note de la symphonie de Kosyam (nom désignant la présidence du Faso, Ndlr)».

Dans le même sens, Le Pays, autre quotidien privé, fait remarquer que «hormis la carte consulaire, tous les autres points ont fait l’objet de consensus».

Le journal privé Le Quotidien croit savoir à juste titre que «la carte consulaire biométrique continue de diviser majorité et opposition», présentant à sa Une, l’image du Chef de file de l’opposition politique (CFOP), Zéphirin Diabré et le président par intérim du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP, au pouvoir), Simon Compaoré.


À LA UNE
Retour en haut