› Société

Les travailleurs de la Guinéenne d’Électricité veulent grever

Le Gouvernement guinéen risque d’être confronté à une nouvelle crise après celle des enseignants, c’est autour des travailleurs de la société « Électricité De Guinée » de menacer d’aller en grève.

Le syndicat de cette entreprise qui s’occupe du secteur de l’énergie a lancé ce mardi 16 avril 2019 un préavis de grève de 10 jours, à la suite duquel, il n’exclue pas un débrayage dans tout le secteur. Les travailleurs d’EDG dénoncent notamment le « refus du paiement des 40% d’augmentation salariale que le Gouvernement leur avait octroyés en 2017 », mais aussi « l’achat des moyens de locomotion (véhicules et motos) à des prestataires externes d’EDG au détriment du personnel de terrain ». Dans leur préavis de grève, les travailleurs ont aussi cité dénoncé des recrutements inopportuns et parfois clandestins au sein de l’entreprise.


Le syndicat exige également le renvoie de toutes les nouvelles recrues, le paiement immédiat des 40% d’augmentation salariale, l’application de la convention d’entreprise, mais aussi la définition d’un plan de carrière pour tout le personnel. Rappelons tout de même que d’autres exigences sont également contenues dans le préavis de grève signé ce mardi 16 avril 2019.

À LA UNE
Retour en haut