› Société

Les travaux démarre sur le tronçon Guékédou-Kondembadou

Lancement des Travaux de Réaménagement et de Réhabilitation des routes Kissidougou (PK63)-Gueckedou et Gueckedou-Kondembadou

Le Ministre des travaux publics, Moustapha Naité a présidé ce mardi 5 mars 2019, l’ouverture d’un atelier marquant le démarrage du projet de réhabilitation de la route Guékédou-Kondembadou longue de 35 kilomètres.

L’objectif dudit atelier était de présenter à l’ensemble des acteurs impliqués les procédures des bailleurs intervenants dans le financement dudit projet afin de faciliter son exécution dans le délai, et la revue des opérations en cours d’exécution financées par la BADEA et l’OFID. Ce projet comprend la réhabilitation de la route existante sur 35 km de longueur et 7,4 m de largeur avec des accotements d’un mètre et demi en compagne et 2,4 m au niveau des traversées des localités. Il s’agira également de la réalisation de 10 km de voies intérieures dans les villes de Guékédou et de Kondembadou ainsi que l’ouverture de 20 km de pistes rurales et une fourniture d’une station mobile de pesage.

Le ministre des travaux publics a réaffirmé sa confiance à l’ensemble des acteurs intervenant dans ces travaux. « Je remercie au nom du Président de la République cette délégation du fonds koweïtien et la BADEA pour l’appui constant pour le développement de la Guinée. Ce projet permettra la mobilité interurbaine quand on sait combien de fois aujourd’hui nos populations soufrent sur ce tronçon. Nous sommes confiants que cet appui de nos partenaires va davantage améliorer le déplacement de nos populations, mais aussi fructifier davantage notre développement », a déclaré Moustapha Naité avant d’insister sur le respect du délai d’exécution des travaux. « Le démarrage du projet est effectif, nous osons croire qu’avant la saison des pluies il y aura des travaux confortatifs à ce que ce réseau ne soit pas du tout coupé. Notre souhait est que le plus rapidement possible que nous rendions ce chantier-là. L’entreprise en charge d’exécuter ces travaux a un délai contractuel et nous serons très ferme là-dessus pour que le projet aille non seulement à son terme, mais aussi avec les conditions requises. »


Le représentant de la Banque Arabe pour le Développement Economique en Afrique (BADEA), Oussama Ben Abdelaziz a quant à lui donné les raisons du financement de ce projet par son institution. « Ce projet répond parfaitement aux objectifs communs de la BADEA et de la République de Guinée visant la réhabilitation, la modernisation des routes et le renforcement des réseaux routiers. C’est dans ce cadre que la BADEA contribue conformément à l’accord de prêt signé le 14 octobre 2017 au financement concessionnel du projet de réhabilitation de la route Kissidougou-Guékédou-Kondembadou à hauteur de 16 millions de dollars américain soit 36% du coût du projet. Ce projet vise principalement à contribuer au réseau routier bitumé, à réduire les coûts du transport et à promouvoir les échanges commerciaux qui soient internes ou externes avec les pays voisins. »

Les travaux de ce projet ont démarré en décembre 2018 soit sept (7) mois après l’entrée en vigueur de l’accord de prêt de la BADEA, mais aussi un mois avant la date prévisionnelle du démarrage des travaux estimés par la BADEA lors de l’évaluation du projet. C’est pourquoi, Oussama Ben Abdelaziz souhaite encore la réduction de trois mois du délai imparti sur l’exécution des travaux pour le bien-être des populations de Guékédou. Antoine Faya Kamano est un citoyen de Guékédou. Il dit être content de voir le début des travaux de constructions de ces voiries dans sa localité. « Nous sommes vraiment très content de voir qu’enfin nos rêves vont se réaliser. Parce que l’année dernière, la population avait tant souffert sur la route Guékédou-Kondembadou, les gens dormaient à la belle étoile », s’est-il réjouit.

À LA UNE
Retour en haut