International › APA

L’Etat burkinabè mobilise 16 milliards pour la prochaine campagne agricole

Le gouvernement du Burkina Faso va injecter 16 milliards de francs CFA pour accompagner les producteurs durant la campagne agricole humide 2018-2019 qui vient de démarrer, a nnoncé dimanche le ministère de l’Agriculture.Selon cette source, c’est le Premier ministre, Paul Kaba Thiéba qui a lancé, la semaine dernière, la campagne agricole humide 2018-2019 autour du thème: «Renforcement de la veille face aux attaques parasitaires pour une réduction des pertes de productions agricole».

Après le déficit céréalier enregistré lors de la campagne agricole précédente (2017-2018) dû, entre autres, à l’insuffisance de pluie et à des attaques parasitaires, le gouvernement burkinabè veut essayer de relancer l’agriculture.

Ainsi, en termes d’accompagnement des producteurs pour cette nouvelle campagne, il est prévu la distribution de  8.155 tonnes de semences améliorées, 16.000 tonnes d’engrais, 27.400 unités de matériels agricoles dont 23.800 charrues.

L’Etat veut mettre à la disposition des producteurs 3.150 charrettes, 250 semoirs, 130 motoculteurs, 10 500 animaux de trait, 5.200 outils de vulgarisations agricole, etc.

Au Burkina Faso, le secteur agricole occupe plus de 80% de la population active et contribue à hauteur de 30% à la formation de la richesse nationale, mesurée par le Produit intérieur brut (PIB).


À LA UNE

Retour en haut